NOUVELLES
18/12/2013 07:13 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

L'accord avec Moscou une "solution temporaire" pour l'Ukraine, selon la présidence UE

La présidence lituanienne de l'Union européenne a estimé mercredi que l'accord signé par l'Ukraine avec la Russie, n'était qu'une "solution temporaire" et ne faisait que retarder une crise imminente, sans relever les défis à long terme.

L'accord qui prévoit l'octroi par Moscou d'un prêt de 15 milliards de dollars à Kiev et une baisse d'un tiers des prix du gaz est juste "une solution temporaire", a déclaré à l'AFP le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevicius.

"Si l'argent est destiné à boucher un trou, cela ne fait que retarder la crise et ne résout rien. Tout autre choix que la modernisation mènera en fin de compte à la crise", a-t-il ajouté.

L'accord entre Kiev et Moscou "aura du mal à calmer" les manifestants pro-européens de la place de l'Indépendance dans la capitale ukrainienne, a encore estimé le ministre.

Selon lui, cet accord montre la volonté du président ukrainien Viktor Ianoukovitch de se rapprocher de Moscou après que l'UE a refusé un prêt de 20 milliards d'euros à l'Ukraine.

"Ce sont des pas très concrets pour se rapprocher de la Russie. C'est le choix fait par le président Ianoukovitch", a déclaré M. Linkievicius.

"Ce processus qui rappelle une vente aux enchères dans laquelle celui qui paie le plus gagne, n'est pas un moyen de sortir de la crise. Des décisions stratégiques sur les réformes, la modernisation, la compétitivité doivent être prises pour que les Ukrainiens puissent tenir debout sur leurs deux jambes. Mais c'est à eux de prendre les décisions", a encore dit le ministre.

vab-bo/ea/ros

PLUS:hp