NOUVELLES
18/12/2013 04:37 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Kruger implante une usine pilote de filaments de cellulose à Trois-Rivières

TROIS-RIVIERES, Que. - La papetière Kruger implantera une usine de démonstration de filaments de cellulose dans ses installations de Trois-Rivières, en partenariat avec FPInnovations.

Cette usine, première de son genre au monde, devrait produire environ cinq tonnes de filaments de cellulose par jour.

Ce produit, fabriqué à partir de fibre de bois selon un procédé mécanique qui n'exige aucun produit chimique, peut être intégré à plusieurs autres matériaux. Il sert à renforcer les pâtes, les papiers, les emballages et ainsi de suite.

À terme, les filaments de cellulose pourraient aussi être utilisés comme agent de renforcement pour les thermoplastiques, plastiques, les textiles et les adhésifs, notamment.

Le marché pour ce produit est évalué à 120 000 tonnes par année seulement dans les applications avec les produits du bois. Avec l'ajout d'autres matériaux, les instigateurs du projet parlent de revenus potentiels de 500 millions $ par année.

L'investissement total atteint 43 millions $; Ottawa versera une contribution de 15 millions $ provenant du programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière. Québec versera une subvention de 3,75 millions $ et un prêt de 11,25 millions $.

Kruger injectera pour sa part 3,75 millions $ et le reste de l'investissement, soit 10 millions $, devrait être assuré, selon les investisseurs, par la vente de filaments de cellulose aux entreprises membres de la division de Pâtes, Papiers et Bioproduits de FPInnovations.

PLUS:pc