NOUVELLES
18/12/2013 02:48 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Gambie: un opposant condamné à cinq ans de prison et écroué

Un des principaux dirigeants d'opposition en Gambie, Amadou Sanneh, a été condamné mercredi à cinq ans de prison et écroué pour avoir soutenu deux de ses partisans qui envisageaient de fuir en Finlande et condamnés à la même peine, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le tribunal de Banjul qui a condamné Amadou Sanneh, du parti démocratique uni (UDP) et les deux militants de ce parti, a estimé que les trois hommes avaient "l'intenttion d'attiser la haine (...) contre la personne du président de la République", Yahya Jammeh.

Il est reproché à M. Sanneh d'avoir écrit une lettre ouverte à en-tête de son parti affirmant que s'ils ne partaient pas en exil politique en Finlande, les deux militants de l'UDP risquaient la mort.

Le président Jammeh dirige la Gambie d'une main de fer depuis le coup d'Etat de 1994 qui l'a porté au pouvoir. Il est régulièrement accusé d'atteintes aux droits de l'Homme et la liberté d'expression.

La Gambie est un petit pays anglophone d'Afrique de l'Ouest enclavé dans le territoire du Sénégal hormis sa façade sur l'océan Atlantique.

str-ft/stb/jmc

PLUS:hp