NOUVELLES
18/12/2013 12:25 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

C3 - Les derniers supporteurs de la Lazio détenus en Pologne sont libérés

Les douze derniers supporteurs italiens de la Lazio Rome encore détenus en Pologne, après leur interpellation avec plus d'une centaine d'autres fin novembre et leur procès pour agression contre des policiers, ont été libérés, a annoncé mercredi le parquet local.

"Ils ont tous plaidé coupable et accepté des peines de prison avec sursis, des amendes et des interdictions d'assister aux matches des équipes polonaises", a déclaré le porte-parole du parquet de Varsovie Przemyslaw Nowak, cité par l'agence de presse PAP.

La détention de ces supporteurs a provoqué des tensions diplomatiques entre Rome et Varsovie, et des manifestations devant l'ambassade de Pologne à Rome.

La police avait interpellé dans le centre de Varsovie un total de 153 supporteurs italiens venus assister le 28 novembre au match d'Europa League Legia Varsovie-Lazio Rome, remporté par l'équipe italienne 2 à 0. Les policiers affirment avoir essuyé des jets de pierres et de bouteilles.

La majorité des supporteurs interpellés avaient été relâchés rapidement et ont pu rentrer en Italie, après avoir été condamnés à des peines de prison avec sursis et des amendes.

Cette saison, la Lazio Rome a déjà été condamnée à la fermeture de la tribune de ses ultras pour racisme ou "discrimination territoriale". Le club a dû également jouer un match d'Europa League à huis clos pour des insultes proférées dans le public contre les Polonais lors du match aller contre le Legia en septembre à Rome.

Seize supporteurs du Legia Varsovie avaient alors été interpellés par la police italienne pour des violences en marge de ce match.

Le stade du Legia a été lui aussi fermé au public à plusieurs reprises à la suite de comportements violents de ses supporteurs.

mrm/ea/gv

PLUS:hp