NOUVELLES
18/12/2013 01:30 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Avions de chasse : le Brésil va annoncer son choix mercredi

Le Brésil annoncera mercredi le résultat de l'appel d'offres portant sur l'achat de 36 avions de chasse, un contrat de plus de cinq milliards de dollars, pour lequel sont en lice la France, les Etats-Unis et la Suède, a annoncé le ministère de la Défense.

Le ministre de la Défense, Celso Amorim, et le commandant de l'Aéronautique, Juniti Saito, ont convoqué une conférence de presse à 17H00 locales (19H00 GMT) pour divulguer "le résultat de l'appel d'offres pour l'achat d'avions de chasse pour l'armée de l'Air brésilienne" qui souhaite se moderniser.

L'avion de combat français de Dassault-aviation est en compétition avec le F/A-18 Super Hornet de l'américain Boeing et le Gripen NG du Suédois Saab, pour cet appel d'offres en suspens depuis plusieurs années après avoir été repoussé à une date ultérieure à plusieurs reprises en raison de coupes budgétaires.

L'une des principales exigences du contrat est un transfert de technologie total afin de pouvoir à terme fabriquer ces avions au Brésil et y développer l'industrie de la défense.

La présidence de l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010) était favorable au Rafale, mais Lula avait finalement laissé la décision à son successeur, la présidente Dilma Rousseff. Sous Lula, le Brésil avait acquis des hélicoptères et des sous-marins français.

Début 2011, Mme Rousseff avait remis à plus tard la décision concernant cet appel d'offres en raison de coupes budgétaires et malgré les pressions exercées par l'armée de l'air.

ym/cdo/ag/sym

PLUS:hp