NOUVELLES
17/12/2013 07:51 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Trois morts dans une explosion en Birmanie

Trois personnes ont été tuées mardi dans une explosion en Birmanie, dernière en date d'une série ces derniers mois, selon la police, qui se refusait dans un premier temps à parler de bombe.

"Trois personnes ont été tuées et quatre blessées" lors de cette explosion survenue mardi après-midi à KongLong, dans l'Etat Shan (est de la Birmanie), a déclaré à l'AFP Min Aung, porte-parole de la police birmane.

Cette région est secouée ces dernières années par des combats entre l'armée birmane et des groupes rebelles de minorités ethniques. En octobre, trois attentats à la bombe y avaient déjà eu lieu, tuant une personne.

Haw Shauk Chan, un député local sur place au moment de l'explosion, a assuré à l'AFP qu'il s'agissait encore mardi d'une bombe, une information que la police n'a pas souhaité commenter.

Le député a fait état de quatre morts et non de trois, dont un enseignant et un soldat, dans cette explosion survenue selon lui en pleine voie publique, non loin d'un pont.

"Nous avons entendu une explosion très forte. Des vitres de bâtiments ont volé en éclats", a-t-il témoigné.

Une série d'explosions ont eu lieu en Birmanie récemment, faisant plusieurs morts et blessés.

Une Américaine a notamment été blessée dans un attentat qui avait visé en octobre son hôtel à Rangoun.

Les observateurs ont noté que les bombes étaient probablement destinées à causer la panique et à saper le processus du réformes engagées depuis la dissolution de la junte en 2011, et non pas à faire beaucoup de victimes.

Plusieurs gouvernements occidentaux ont malgré tout appelé leurs ressortissants voyageant en Birmanie à la prudence.

hla/dth/ros

PLUS:hp