NOUVELLES
17/12/2013 03:01 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Transferts en santé: le gouvernement ontarien accuse le fédéral de «trahison»

TORONTO, Cananda - Le gouvernement fédéral a trahi la province la plus peuplée du pays en ne respectant pas sa promesse sur le financement des soins de santé, a accusé mardi la ministre ontarienne de la Santé, Deb Matthews.

Les conservateurs de Stephen Harper avaient promis à toutes les provinces une hausse de 6,0 pour cent des transferts en santé, mais ils ne verseront que 3,4 pour cent à l'Ontario en 2014-15, a soutenu la ministre.

Cela signifie que l'Ontario est privé de 300 millions $, tandis que l'Alberta obtiendra environ 1 milliard $ de plus, une hausse de 38 pour cent, selon Mme Matthews.

La ministre a estimé qu'il s'agissait d'une situation «scandaleuse». L'Ontario comptait sur cet argent pour améliorer l'accès aux soins de santé dans la province, a-t-elle dit lors d'une visite dans une clinique de chirurgie oculaire de Toronto.

Deb Matthews affirme qu'il s'agit d'un revers dévastateur pour l'Ontario, qui fait face à une augmentation de ses coûts de santé avec le vieillissement de sa population.

Les 300 millions $ que le gouvernement fédéral ne donnera pas à l'Ontario représentent plus que la hausse des coûts des soins à domicile et des autres services pour les personnes âgées cette année, a souligné la ministre.

«C'est moins d'argent pour réduire les temps d'attente, moins d'argent pour embaucher des infirmières, moins de temps à donner aux familles de l'Ontario et particulièrement aux personnes âgées pour les soins dont elles ont besoin», a-t-elle affirmé.

Les libéraux au pouvoir en Ontario ont déployé des efforts pour réduire les coûts des soins de santé, mais il semble que les conservateurs de Stephen Harper aient décidé d'équilibrer leur budget au détriment des patients ontariens, a accusé Mme Matthews.

L'Ontario, qui fait face à un déficit de près de 12 milliards $, est la seule province du pays qui recevra moins d'argent fédéral cette année, le total des transferts ayant été réduit de 641 millions $, pour un paiement total de 19,1 milliards $.

Un porte-parole du ministre fédéral des Finances a affirmé lundi que les transferts fédéraux avaient diminué parce que l'économie ontarienne s'est améliorée.

PLUS:pc