NOUVELLES
17/12/2013 03:26 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Paris obtient des renforts en Centrafrique

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a annoncé mardi que la France a obtenu des renforts pour appuyer ses troupes en République centrafricaine. Il n'a pas précisé d'où venait cette aide, mais la Belgique et la Pologne ont proposé leur appui. 

Le premier ministre polonais Donald Tusk a déclaré mardi que son pays était prêt à apporter « un soutien logistique aérien limité. » Vendredi dernier, ce sont les autorités belges qui ont annoncé une aide aérienne avec un détachement de 35 hommes.

Entre-temps à Bangui

Sur le terrain, l'armée française se serait déployée dans la banlieue de la capitale, Bangui, pour expulser une milice chrétienne. Les violences interreligieuses ont fait plus de 600 morts en une semaine à Bangui et dans d'autres régions du pays.

L'ONU a par ailleurs indiqué que 210 000 personnes ont été déplacées dans la capitale au cours des deux dernières semaines. Le Programme alimentaire mondial a repris ses livraisons de vivres à des dizaines de milliers de personnes près de l'aéroport de Bangui.

Les forces françaises sont déployées depuis peu aux côtés des forces africaines pour rétablir la sécurité en République centrafricaine, protéger les populations et garantir l'accès de l'aide humanitaire.

Le pays est en proie à l'anarchie depuis que le président François Bozizé a été chassé du pouvoir au mois de mars dernier par des miliciens musulmans de la Séléka, une coalition d'ex-rebelles.

PLUS:rc