Deux employés de l'Hôpital Rivière-des-Prairies à Montréal qui discutent parfois entre eux en créole plutôt qu'en français ont entraîné une intervention de l'Office québécois de la langue française (OQLF). Le 3 décembre, l'OQLF a signalé à l'hôpital que des dispositions devaient être prises à la suite d'une plainte formulée par un autre employé.

Lire l'intégralité de l'article sur www.montrealgazette.com

Aussi sur Le HuffPost:

Loading Slideshow...
  • La PDG démissionne

    Le 8 mars, la présidente-directrice générale de l'Office québécois de la langue française (OQLF), Louise Marchand, <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/03/08/presidente-oqlf-demission-louise-marchand_n_2837420.html" target="_blank">démissionne à la suite de nombreuses critiques dans le traitement des plaintes à l'OQLF</a>. Le même jour, la ministre responsable de la Charte de la langue française, Diane De Courcy, avait dévoilé un rapport de vérification interne sur ce processus de même qu'une série de mesures à adopter afin de privilégier une approche qui met l'accent sur la collaboration avec les entreprises.

  • «Exit», l'anglais chez Joe Beef

    Le propriétaire du restaurant Joe Beef, David McMillan, <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/02/23/le-restaurant-joe-beef-cible-par-loffice-de-la-langue-francaise_n_2750672.html" target="_blank">explique que l'Office est en désaccord avec une partie de son mur d'art</a>, qui comprend, entre autres, un souvenir d'une visite à l'Île-du-Prince-Édouard qui dit "exit" (sortie), ainsi qu'un signe antique au-dessus de la salle de bain du personnel qui dit «Please leave this gate closed" (prière de laisser cette porte fermée).

  • Le Holder: steak ou bifteck?

    Au Holder, dans le Vieux-Montréal, une inspectrice de l'OQLF <a href="http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/yves-boisvert/201302/22/01-4624649-du-steak-aux-w-c.php" target="_blank">remarque d'abord les mots Hold et Redial</a> sur le cadran d'un téléphone. Des mots à masquer, affirme-t-elle. Par ailleurs, il faudra cacher les mots On/Off... et traduire le mot steak par bifteck. Sans oublier le sigle W.-C.!

  • Au Buonanotte, un menu italien

    En février 2013, Massimo Lecas, propriétaire du restaurant Buonanotte, croit à une blague quand l'OQLF débarque et lui demande de <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/02/20/buonanotte-menu-italien-oqfl_n_2729650.html" target="_blank">traduire les mots italiens</a> de son menu, tels que «pasta», «bottiglia», ou encore «antipasto». L'OQLF reconnaîtra un excès de zèle et reculera: le restaurant conserve son menu.

  • De Caffè à Café?

    Le Caffè in Gamba <a href="http://www.lapresse.ca/actualites/national/201303/01/01-4626682-oqlf-devant-les-tribunaux-a-cause-du-mot-caffe.php" target="_blank">se retrouve devant les tribunaux</a> pour avoir voulu conserver son nom intact, même après avoir offert d'y ajouter l'expression «la maison de l'espresso».



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.