NOUVELLES
17/12/2013 12:10 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Un nouvel entraîneur-chef pour l'équipe de hockey canadienne féminine

PC

CALGARY - Alors qu'il reste moins de deux mois avant les Jeux olympiques de Sotchi, Kevin Dineen devra faire vite pour trouver ses repères en tant que nouvel entraîneur-chef de l'équipe canadienne de hockey féminin.

Dineen a été embauché à ce poste, mardi, quelques jours après la démission surprise de Dan Church. Dineen a signé un contrat pour le reste de la saison et il sera à la barre des championnes en titre lors des JO qui se dérouleront du 7 au 23 février.

«Ç'a été un tourbillon ces derniers jours, mais dès que cette opportunité s'est présentée, j'ai immédiatement sauté dessus», a déclaré Dineen en conférence de presse.

Il s'agit du premier emploi de Dineen à la barre d'une équipe nationale, lui qui a agi comme entraîneur-chef des Panthers de la Floride dans la LNH pendant un peu plus de deux saisons, jusqu'à ce qu'il soit congédié le mois dernier. Il abait auparavant occupé le poste d'entraîneur-chef chez les Pirates de Portland, dans la Ligue américaine, pendant six saisons de 2005 à 2011.

Dineen a par ailleurs disputé 1188 matchs du calendrier régulier dans la LNH. Celui qui est né à Québec et a grandi à Toronto a marqué 355 buts et ajouté 405 mentions d'aide.

Il remplace Dan Church, qui a surpris en remettant sa démission, la semaine dernière. Church a dit avoir ressenti qu'on manquait de confiance en sa capacité de mener le Canada vers la conquête de la médaille d'or aux JO.

Les adjointes Danielle Goyette et Lisa Haley ont assuré l'intérim entre-temps, notamment lors du match hors-concours perdu 5-1 contre les États-Unis à Calgary, jeudi de la semaine dernière. Les deux puissances mondiales du hockey féminin se retrouveront vendredi lors d'un match préparatoire qui aura lieu à Grand Forks, dans le Dakota du Nord.

En tant que joueur, Dineen a représenté le Canada à six reprises. Il a participé quatre fois au Championnat du monde de hockey, remportant la médaille d'argent en 1985 et en 1989. Il a remporté la Coupe Canada en 1987 et raté le podium de justesse aux JO d'hiver de 1984, quand le Canada s'était contenté de la quatrième place à Sarajevo.

«Je suis un produit de Hockey Canada, a souligné Dineen. J'ai eu l'occasion de représenter mon pays à l'échelle internationale. J'ai peut-être des choses qu'il me reste à régler au niveau de mon expérience olympique.»

L'équipe canadienne de hockey féminin visera de remporter la médaille d'or olympique pour la quatrième fois d'affilée.

«C'est un moment important pour l'équipe nationale canadienne féminine étant donné que les Jeux olympiques commencent dans moins de deux mois. Nous avons le sentiment que Kevin va bien s'insérer au sein de notre personnel alors que nous nous préparons pour Sotchi, a déclaré la directrice générale Melody Davidson. Son expérience, sur la glace et derrière le banc, nous sera très précieuse au fil des prochaines semaines.»

Dineen, Goyette, Haley et Davidson travailleront ensemble afin de finaliser, au cours des prochaines semaines, la formation du Canada en vue de Sotchi.

«Ça va pas mal vite, a reconnu Dineen. Je sais que je saute sur un train qui est déjà en marche et je vais me fier beaucoup sur le personnel au complet, notamment Lisa et Danielle, afin de m'aider pendant cette première phase qui surviendra au cours des prochains jours.»

Il reste encore 24 joueuses avec l'équipe, dont trois gardiennes, sept défenseurs et 14 attaquantes.

La formation finale du Canada en vue de Sotchi comprendra 21 joueuses, dont trois gardiennes.

Par ailleurs, l'attaquante étoile Hayley Wickenheiser est ennuyée par une blessure au bas du corps subie en première période du match de la semaine dernière quand elle est entrée en contact avec une coéquipière. Elle a participé à la première moitié de l'entraînement de l'équipe, mardi, mais portait un dossard jaune puisqu'elle doit éviter les contacts. Son état de santé sera réévalué de manière quotidienne.

Pour sa part, la Québécoise Marie-Philip Poulin a participé à seulement trois matchs depuis septembre en raison d'une entorse à une cheville. Elle a patiné en solitaire mardi. Poulin avait inscrit les deux buts de l'équipe canadienne lors de sa victoire de 2-0 contre les États-Unis en finale des Jeux de Vancouver, en 2010.

Poulin devrait être en mesure d'effectuer un retour au jeu tôt en 2014.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les installations majeures des Jeux olympiques de Sotchi