NOUVELLES
17/12/2013 03:09 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Inde: des politiques boycottent une délégation US après l'arrestation d'une diplomate

Plusieurs responsables politiques indiens ont déclaré mardi avoir refusé de rencontrer une délégation du Congrès américain pour protester contre la récente arrestation d'une diplomate indienne à New York, jugeant que leur diplomatie avait été humiliée.

Le candidat de l'opposition au poste de Premier ministre, Narendra Modi, a déclaré qu'il avait refusé de rencontre les parlementaires américains après l'arrestation jeudi de la consule générale adjointe à New York, Devyani Khobragade, pour des soupçons de fausse déclaration concernant le visa de son employée de maison. Elle a été relâchée après quelques heures de détention.

"Ai refusé de rencontrer la délégation américaine par solidarité avec notre nation pour protester contre le mauvais traitement réservé à notre diplomate aux USA", a dit Modi dans un tweet.

La présidente de la chambre basse du parlement Meira Kumar a aussi décommandé lundi une réunion avec la délégation en raison de l'arrestation de la diplomate au moment où elle déposait ses enfants à l'école, ont indiqué ses services.

L'ambassadeur des Etats-Unis en Inde a été convoquée par les autorités indiennes vendredi pour protester contre cette arrestation.

Selon la presse indienne, la diplomate a été fouillée au corps et placée en détention avec des toxicomanes. La diplomate Devyani Khobragade est soupçonnée d'avoir menti concernant le contrat d'emploi de son employée de maison fourni lors de la demande de visa américain de cette employée.

Selon l'ambassade d'Inde à Washington, cette arrestation a comme fondement des accusations de l'ancienne employée de maison de la diplomate.

Celle-ci a fait l'objet d'une procédure de la justice indienne visant à l'empêcher de tout recours, en dehors d'Inde, contre la diplomate concernant ses conditions de travail, a dit l'ambassade vendredi.

bb/ef/ros

PLUS:hp