NOUVELLES
17/12/2013 12:46 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

En désaccord avec le gouvernement, l'Usaid quittera l'Equateur en 2014

L'Agence américaine de développement (Usaid) cessera ses activités en Equateur dès 2014 faute d'accord avec le gouvernement, qui a interrompu la veille sa coopération avec l'agence, a annoncé mardi à l'AFP une source diplomatique américaine.

L'Usaid a décidé de mettre un terme à 60 années d'activités sur le territoire équatorien face à l'impossibilité d'obtenir avec le gouvernement un nouvel accord encadrant ses activités, a annoncé un responsable de l'ambassade américaine à Quito.

"La plus grande partie des activités de l'Usaid cessera en mars 2014. Le processus de réduction de personnel est déjà en cours. Le bureau fermera l'année prochaine", a annoncé cette source à l'AFP.

L'Equateur avait annoncé lundi le gel de sa coopération avec l'Usaid jusqu'à nouvel ordre, un an après que le président socialiste Rafael Correa eut menacé d'expulsion l'agence américaine pour ingérence et financement supposé d'organes d'opposition.

Le président Correa, une des figures de la gauche latino-américaine, entretient des relations souvent conflictuelles avec les Etats-Unis, dont il dénonce régulièrement l'ingérence et la complicité présumée avec l'opposition de droite, une accusation également portée contre plusieurs ONG.

Depuis 2007, l'Usaid a apporté en Equateur quelque 32 millions de dollars par an pour des projets menés par des ONG internationales et locales, selon le Secrétariat technique de coopération internationale (Seteci), l'organisme public chargé de ce domaine.

Autre représentant de la gauche radicale latino-américaine, le président bolivien Evo Morales avait déjà annoncé en mai l'expulsion de son pays de l'Usaid, accusée d'activités "politiques".

vel/du/ag/hdz/jeb

PLUS:hp