NOUVELLES
17/12/2013 10:32 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

De nouveaux affrontements éclatent sur les campus universitaires égyptiens

LE CAIRE, Égypte - De nouveaux affrontements entre forces de l'ordre et partisans du président islamiste déchu Mohammed Morsi ont éclaté mardi sur les campus de plusieurs universités égyptiennes.

C'est aussi mardi que s'est ouvert au Caire le procès de 24 étudiants de l'université islamique Al-Azhar, qui sont accusés d'avoir participé à une émeute et d'avoir vandalisé les locaux de l'institution.

Les étudiants des universités de Minya et d'Assiout, dans le sud du pays, et de Tanta, sur le détroit du Nil, ont débrayé mardi, provoquant des affrontements avec des policiers qui ont tiré des gaz lacrymogènes pour tenter de les disperser.

Pendant ce temps, dans la capitale, une bombe artisanale a explosé près d'une école du district de Nasr, selon ce qu'a rapporté la télévision officielle, sans fournir plus de détails.

Enfin, un porte-parole militaire égyptien, le colonel Ahmed Mohammed Ali, a confirmé que les forces spéciales ont abattu un important militant nommé Selmi Mohammed Musabah Zayed, ou Abou Khaled, qui appartient à un groupe affilié à Al-Qaïda dans le nord de la péninsule du Sinaï.

Le colonel Ali a affirmé que ce militant était responsable du meurtre de 16 soldats égyptiens dans le Sinaï en août 2012.

PLUS:pc