NOUVELLES
17/12/2013 01:20 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Centrafrique: réunion de conciliation mercredi entre Djotodia et son Premier ministre

Une réunion de conciliation aura lieu mercredi entre le président de transition Michel Djotodia, chef de l'ex-rébellion de la Séléka, et son Premier ministre Nicolas Tiangaye pour tenter d'apaiser les tensions à la tête de l'exécutif centrafricain après le limogeage de trois ministres, a appris l'AFP de source proche du gouvernement.

"Des contacts ont été pris aujourd'hui (mardi) et il y aura une réunion de conciliation mercredi à 15H00 (14H00 GMT) entre le président et le Premier ministre", a affirmé cette source.

Cette rencontre se déroulera en présence du médiateur congolais, le général Noel Leonard Essongo, et de la représentante de l'Union africaine (UA) Awa Ahmed Youssouf, a précisé cette source, s'exprimant sous couvert d'anonymat.

"On verra ensuite quelle sera la décision prise quant aux décrets", a conclu la même source.

Le président Michel Djotodia avait limogé dimanche soir par décret trois ministres du gouvernement et le directeur du budget. Prise sans concertation avec le Premier ministre Tiangaye, cette décision a suscité la polémique à la tête de l'exécutif, révélant au grand jour des dissensions entre MM. Djotodia et Tiangaye.

Des proches de l'opposition (qui comptent plusieurs représentants au sein du gouvernement, dont le Premier ministre) ont menacé de saisir la Cour constitutionnelle, alors que le camp Djotodia affirme que le président était dans son droit.

A Paris, le Quai d'Orsay s'est dit "préoccupé" par ces limogeages et a jugé que "cette initiative, prise en contradiction avec la Charte constitutionnelle de la transition et les accords de Libreville (signés en janvier 2013) est de nature à aggraver encore l'instabilité" dans le pays, qui connait depuis deux semaines une vague de violences inter-religieuses meurtrières et de grande ampleur.

pgf/hba/de

PLUS:hp