NOUVELLES
17/12/2013 01:30 EST | Actualisé 16/02/2014 05:12 EST

Arrestation en Espagne d'un Colombien qui utilisait des chiens pour passer de l'héroïne

Un fugitif colombien recherché par les autorités américaines pour avoir tenté de faire parvenir des sachets d'héroïne liquide aux Etats-Unis en les implantant dans des corps de chiens, a été arrêté en Espagne, a annoncé mardi la police.

L'homme arrêté à Lugo, dans le nord-ouest du pays, est vétérinaire, selon la police espagnole, qui ne l'identifie dans un communiqué qu'avec le prénom et les initiales Andrés L.E.

Ce dernier avait fui son pays lorsque la police colombienne avait fait irruption, en janvier 2005, dans la ferme installée à Medellin, où il "introduisait en pratiquant une intervention chirurgicale des sachets de ce stupéfiant dans les abdomens de chiens" avant de les envoyer aux Etats-Unis, précise la police.

Pendant cette opération, en 2005, la police colombienne avait découvert six chiots, des Rottweilers et des Labradors, avec des sachets d'héroïne dans leur abdomen et qui allaient être envoyés aux Etats-Unis.

Chacun d'entre eux étaient porteurs d'un à deux sacs en plastique contenant près de 400 grammes d'héroïne.

"Nous n'avions jamais eu à faire à un cas similaire en ce qui concerne les endroits où cacher la drogue, ni par la forme ni par la quantité", avait alors expliqué à l'AFP le commandant de la police métropolitaine de Medellin, le général Ruben Carrillo.

Après la fuite d'Andrés L.E, "les autorités américaines avaient lancé un mandat d'arrêt international", selon la police espagnole, qui l'a finalement arrêté près de son domicile à Lugo.

gr/elc/ib/sym

PLUS:hp