NOUVELLES
16/12/2013 11:41 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

L'ONU a besoin de 13 milliards $ US en aide humanitaire en 2014

United Nations

GENÈVE - L'ONU a prévenu lundi qu'elle aura besoin de près de 13 milliards $ US en 2014 pour venir en aide à au moins 52 millions de personnes dans 17 pays, y compris les millions de Syriens qui ont été chassés par la guerre civile.

«C'est le montant le plus élevé que nous avons jamais eu à demander au début d'une année, a dit la responsable humanitaire de l'ONU, Valerie Amos. La complexité et le coût de ce que nous faisons augmentent continuellement.»

L'aide sera distribuée par 500 agences onusiennes, dont celles qui s'occupent des réfugiés, des enfants et de l'alimentation.

Environ la moitié de l'aide réclamée de 12,9 milliards $ US — soit quelque 6,5 milliards $ US — servira à fournir des abris, de la nourriture et des soins de santé en Syrie et dans les pays voisins touchés par la guerre.

«C'est l'appel le plus important jamais lancé pour une seule crise», a dit Mme Amos.

La Syrie compterait à elle seule quelque 2,5 millions de personnes dans «des communautés très difficiles à rejoindre» en raison des combats et des problèmes de sécurité, a-t-elle ajouté.

Le conflit, qui s'étire depuis près de trois ans, a déjà fait plus de 100 000 morts et chassé des millions de personnes de chez elles, et une aide humanitaire serait requise même si les combats devaient prendre fin demain, a indiqué Mme Amos.

«Nous sommes ici confrontés à une situation terrifiante qui verra, d'ici la fin de 2014, nettement plus que la moitié de la population syrienne déplacée ou ayant besoin d'une aide humanitaire, a pour sa part estimé le Haut-Commissaire pour les réfugiés, António Guterres. Ça va au-delà de ce que nous avons vu depuis plusieurs, plusieurs années, et ça rend encore plus criant le besoin pour une solution politique.»

Il y a un an, l'ONU avait demandé une aide humanitaire de 8,5 milliards $ US pour 2013, mais la guerre civile syrienne a forcé l'agence à gonfler ce montant à 13,6 milliards $. L'ONU et d'autres organismes ont indiqué lundi qu'ils n'auront reçu que 60 pour cent de l'aide demandée pour 2013.

De tels écarts signifient que des gens sont laissés sans nourriture, sans abris et à la merci de la violence, ont-ils dit.

«Quand on examine la réponse humanitaire prévue en 2014 et les fonds requis, la communauté des ONG est très préoccupée de constater que les appels de cette année demeurent largement sous-financés, ce qui laisse des blancs pour répondre aux besoins humanitaires immédiats en plus de ralentir le rétablissement de millions de civils, ce qui laissera une cicatrice intolérable pendant des années», a lancé Jasmine Whitbread, la directrice de Save the Children International.

S'exprimant depuis la ville libanaise frontalière d'Arsal, le porte-parole de l'agence onusienne des réfugiés, Peter Kessler, a déclaré à l'Associated Press que l'emphase sera mise, en 2014, sur l'aide offerte aux pays-hôtes pour mettre en place et développer les infrastructures nécessaires pour accueillir un grand nombre de réfugiés.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Dear World: des réfugiés syriens adressent des messages au monde