NOUVELLES
16/12/2013 10:04 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Libre-échange: début du 3e round de négociations UE-USA à Washington

Européens et Américains ont donné lundi à Washington le coup d'envoi du 3e round des négociations commerciales visant à créer une des plus grandes zones de libre-échange dans le monde, a-t-on appris de source proche du dossier.

Les deux négociateurs en chefs ont échangé une poignée de mains lundi aux alentours de 13H30 GMT, lançant cinq jours de discussions qui s'achèveront vendredi par une conférence de presse commune, a indiqué cette source.

Comme c'est habituellement le cas, les deux camps ont gardé le plus grand flou sur les questions qui doivent être abordées au cours de ce troisième round.

La réduction des barrière douanières sur "les services, l'énergie et les matières premières" devraient être discutées, a simplement indiqué en fin de semaine dernière la Commission européenne, qui mène les discussions au nom des 28 Etats-membres.

Contactée par l'AFP, la représentation américaine au Commerce extérieur (USTR), en charge des discussions pour les Etats-Unis, n'a pas souhaité donner davantage de détails.

A l'issue du précédent round, à Bruxelles mi-novembre, les deux camps avaient assuré avoir fait "un pas en avant", notamment sur la sélection des domaines qui seront inclus dans l'accord final.

Les discussions avaient toutefois été parasitées par le scandale de l'espionnage américain en Europe.

De nombreuses questions restent en suspens sur la protection des données sur internet, l'agriculture, notamment les OGM, et sur les marchés publics qui restent très fermés à la concurrence étrangère aux Etats-Unis.

Cela "va être un des points les plus épineux" des discussions, a assuré une source européenne proche des négociations.

Certaines ONG s'inquiètent également de la volonté affichée des Etats-Unis de renforcer les droits des investisseurs, via la mise en place d'un tribunal arbitral privé auquel ils pourraient recourir pour contester des règles de protection sociale, environnementale ou sanitaire.

Les seuls échanges de biens entre les Etats-Unis et l'Union européenne se sont élevés à 646,6 milliards de dollars en 2012, en hausse de 1,5% sur un an.

jt/sl/jca

PLUS:hp