NOUVELLES
16/12/2013 12:59 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Les ventes et prix des maisons en 2013 ont légèrement surpassé les attentes

OTTAWA - L'activité de revente de maisons canadiennes s'est avérée légèrement plus vigoureuse que prévue cette année, et 2014 pourrait être encore meilleure à ce chapitre, a indiqué lundi l'Association canadienne de l'immeuble.

Les projections de ventes de la plus grande association immobilière au pays ont été légèrement revues à la hausse en Ontario et dans quatre provinces de l'Ouest. Les prix des maisons ont généralement été plus élevés que prévu.

«La plupart des marchés résidentiels sont bien équilibrés, y compris ceux des nombreux grands centres urbains», a observé l'économiste en chef de l'ACI, Gregory Klump.

«L’accroissement des prix résidentiels est toujours plus marqué là où l’offre est restreinte par rapport à la demande, comme dans les marchés actuels de Calgary et de certaines parties du sud de l’Ontario, y compris le secteur des immeubles bas de Toronto.»

«Les perspectives d'augmentation des prix seront limitées dans certaines parties du Québec et des Maritimes, puisque la concurrence entre les propriétaires-vendeurs s'y est accrue.»

Au niveau national, l'ACI s'attend à ce que 458 200 maisons soient vendues par l'entremise de ses membres cette année — une hausse de 0,8 pour cent par rapport à 2012 et un gain comparativement à la projection de 449 900 émise en septembre.

L'ACI s'attend en outre à ce que 2014 soit encore plus vigoureuse, avec 475 000 maisons vendues au pays, comparativement à la précédente prévision de 465 600 ventes.

La projection de prix moyen des habitations pour 2013 est de 382 200 $, une croissance de 5,2 pour cent par rapport à l'an dernier. À cet égard, la prévision pour 2014 est de 391 100 $, soit 2,5 pour cent de plus qu'en 2013.

La plus importante hausse du prix moyen devrait survenir en Alberta l'an prochain, avec un gain de 3,4 pour cent, tandis que la croissance des prix en Saskatchewan, au Manitoba et à Terre-Neuve-et-Labrador devrait être légèrement supérieure à l'inflation d'ensemble. La hausse du prix moyen en Ontario devrait être un peu inférieure à l'inflation.

Les ventes de maisons du mois de novembre ont légèrement reculé par rapport à octobre, mais elles affichaient une hausse substantielle par rapport à au même mois l'an dernier, lorsque l'industrie connaissait une période creuse attribuable aux changements dans les règles du gouvernement fédéral sur les prêts hypothécaires et les emprunteurs.

Les ventes de maisons ont reculé de 0,1 pour cent le mois dernier par rapport à octobre, sur une base désaisonnalisée. L'activité de revente était en fait supérieure de 5,9 pour cent à celle de novembre 2012.

Le prix moyen national a avancé en novembre de 9,8 pour cent sur une base annuelle, tandis que l'indice des prix des propriétés MLS, que l'ACI juge un meilleur baromètre de la situation, a avancé de 4,1 pour cent le mois dernier par rapport à l'an dernier.

PLUS:pc