NOUVELLES
16/12/2013 04:58 EST | Actualisé 14/02/2014 05:12 EST

Les contribuables de Québec surtaxés, juge l'opposition

La grande majorité des résidents de Québec vont revevoir une hausse de taxes bien plus élevée que la moyenne de 1,7 % annoncée dans le budget 2014, déplore Paul Shoiry.

« La Ville nous dit que ça augmente de 1,7 %, mais lorsqu'on regarde le compte de taxes global des résidents de Québec, c'est beaucoup plus que ça. Il y a trois anciennes villes qui sont en bas du 1,7 %. Près de 90 % des contribuables vont augmenter de plus de 1,7 % », soutient-il.

Par ailleurs, Paul Shoiry maintient que l'administration Labeaume augmente les taxes au-delà de l'inflation. « Pour 2014, les projections varient entre 1,2 et 1,7 %, alors le maire a pris la norme la plus élevée », fait valoir l'élu de Démocratie Québec, dont le parti s'était engagé, lors de la dernière campagne électorale, à geler les taxes en 2014.

Selon lui, la Ville aurait dû plutôt ajuster le tir puisqu'en 2013, la hausse moyenne a été de 1,9 % alors que le taux d'inflation est jusqu'ici d'environ 0,9 %.

Paul Shoiry estime par ailleurs que le remboursement de la taxe de vente du Québec par le gouvernement « sauve la mise pour les contribuables ».

 Québec versera 29 millions de dollars de plus dans les coffres de la Ville ce qui permet, selon lui, de limiter les hausses de taxes. «  On doit remercier le gouvernement du Québec. C'est ça la grande surprise du budget  », dit-il.

Des parcomètres plus payants

La hausse du tarif des parcomètres de 0,25 $/l'heure et l'ajout de bornes sur les rues Myrand, Saint-Joseph et Maguire est une mauvaise nouvelle, selon l'opposition. « C'est une nouvelle taxe », déplore Paul Shoiry.

Il craint également les impacts pour les gens d'affaires de ces trois artères, qui subiront en plus une hausse moyenne de leur compte de taxe de 2,7 %. « Je me demande comment on justifie ça auprès des commerçants. »

La collecte des déchets qui passe aux deux semaines l'hiver dans les arrondissements Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge, Beauport et Charlesbourg, est « une coupure de service », note Paul Shoiry.

Paul Shoiry craint que l'étude en détail du budget, qui se fera mardi, mercredi et jeudi, réserve d'autres surprises. 

PLUS:rc