James Moore offre ses excuses pour ses commentaires sur la pauvreté infantile

Publication: Mis à jour:
JAMES MOORE WIRELESS
CP

Le ministre fédéral de l'Industrie, James Moore, a offert ses excuses lundi pour des commentaires qu'il qualifie d'«insensibles» sur la pauvreté infantile.

Vendredi dernier, le ministre du gouvernement Harper a soulevé la controverse en affirmant que l'argent des contribuables ne devait par servir à payer des petits déjeuners aux enfants défavorisés.

En réponse à une question d'un journaliste de la station de radio News 1130, James Moore a affirmé: «Le gouvernement dit que c’est mon travail de nourrir l’enfant de mon voisin? Je pense que non», rapporte le site Canoe.

Lundi, le ministre de l'Industrie a publié un message d'excuses sur son site Web. Il y affirme qu'il «regrette profondément» son commentaire et présente ses excuses.

«Tous les niveaux de gouvernement, en fait tous les membres de notre société, ont une responsabilité d'être compatissants et de se soucier de ceux dans le besoin», écrit-il.

«Beaucoup de travail a été fait pour s'attaquer [à la] pauvreté et aux enjeux qui y sont associés. Et bien que beaucoup de travail reste à faire, je sais que la cause de la pauvreté n'est pas aidée par des commentaires comme ceux que j'ai faits la semaine dernière. Pour cela, je suis désolé.»

Au moment d'écrire ces lignes, le message était disponible en anglais seulement.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Quelques controverses du gouvernement Harper
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Propos controversés de James Moore sur la pauvreté infantile

Pauvreté infantile: Moore suscite la controverse - Canoe

Propos controversés de James Moore - Le Journal de Montréal