MONTRÉAL - Les adolescents qui ont fumé de la marijuana tous les jours pendant trois ans présentaient, des années plus tard, une structure cérébrale anormale relative à la mémoire de travail et offraient une performance médiocre lors de tests de mémoire, affirment des chercheurs de l'université américaine Northwestern.

Une mémoire de travail déficiente est associée à des problèmes académiques et de fonctionnement quotidien.

Les anomalies cérébrales et les problèmes de mémoire ont été observés chez les sujet deux ans après qu'ils aient cessé de fumer de la marijuana, ce qui pourrait indiquer qu'un usage chronique entraîne des problèmes à long terme. Les structures cérébrales associées à la mémoire ont semblé se rétrécir et imploser, ce qui pourrait témoigner d'un déclin de la quantité de neurones.

L'étude démontre aussi que les anomalies cérébrales sont associées à une mauvaise mémoire de travail et qu'elles ressemblent aux anomalies décelées chez des patients souffrant de schizophrénie. La mémoire de travail permet de récupérer et d'utiliser instantanément l'information nécessaire, et au besoin de la transférer vers la mémoire à long terme.

Plus les sujets étaient jeunes quand ils ont commencé à fumer de la marijuana, plus les anomalies cérébrales étaient prononcées. Les chercheurs croient que les régions du cerveau associées à la mémoire sont possiblement plus vulnérables aux effets à long terme de la drogue si les excès débutent tôt.

Les chercheurs souhaitent maintenant la tenue de nouvelles études pour préciser la nature exacte du lien entre l'utilisation de la marijuana et les changements décelés dans le cerveau.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans la revue scientifique Schizophrenia Bulletin.

Loading Slideshow...
  • Les stars et la drogue: Melanie Griffith

    L'actrice a longtemps été accro à l'alcool (depuis l'âge de dix ans selon elle) et à certaines drogues. Pendant plus de 30 ans, elle aurait abusé de toutes sortes de susbtances. En avril 2010, elle aurait affirmé être guérie de ses vieux démons, en déclarant notamment que, «soigner mon addiction à l'alcool et aux drogues, c'est comme sortir de prison!». Melanie, qui s'en est sortie grâce au soutien de son mari, Antonio Banderas, espère aujourd'hui tenir le coup. (Photo: Jason Merritt/Getty Images)

  • Lindsay Lohan

    La jeune actrice est retournée en cure de désintoxication à l'automne 2007, après avoir été arrêtée durant l'été pour ivresse au volant et en possession de cocaïne... alors qu'elle venait à peine de sortir de désintoxication après un incident semblable en mai 2007. Depuis, on n'entend plus trop parler de ses frasques, mais un coup d'oeil à sa mine défaite nous laisserait entendre qu'elle consomme toujours... (Photo: Frederick M. Brown/Getty Images)

  • Britney Spears

    En février 2007, Britney Spears se rase complètement le crâne, puis rentre en cure de désintoxication pour en ressortir moins de 24 heures plus tard. Peu de temps après, elle retourne en cure de désintoxication une deuxième fois, qu'elle quitte à nouveau au bout de 24 heures, puis y retourne une troisième fois, où elle reste un mois. Elle aurait ensuite accumulé les problèmes de santé avec notamment un passage en hôpital psychiatrique. Depuis, sous tutelle de son père, elle a fait un retour auprès de son public. (Photo: KLAMAR/AFP/Getty Images)

  • Keith Urban

    Peu de temps après son mariage avec Nicole Kidman, le chanteur country entre en cure pour abus d'alcool mais aussi de cocaïne. Sa cure aurait fait des miracles pour son mariage, selon lui. (Photo: Frederick Breedon/Getty Images for Relativity Media)

  • Courtney Love

    Courtney Love a séjourné plusieurs fois dans des centres de désintoxication et a dû faire face à la justice à plusieurs reprises. Ces problèmes récurrents de drogue et de boisson lui ont même fait perdre la garde légale de sa fille unique, Frances Bean Cobain (eu avec le défunt Kurt Cobain, lui-même accro à l'héroïne), qu'elle retrouve à l'âge de douze ans. Le magazine Vanity Fair accuserait même la chanteuse d'avoir pris de l'héroïne alors qu'elle était enceinte de sa fille... Fait nié, puis reconnu plus tard par Courtney, qui aurait avoué avoir consommé une petite quantité de drogue. (Photo: Stephen Lovekin/Getty Images)

  • Drew Barrymore

    L'actrice, qui a consommé de l'alcool dès l'âge de neuf ans et de la cocaïne à douze ans, s'y connaît en matière de cure de désintoxication... Depuis, elle donne des conseils aux stars. (Photo: Jason Merritt/Getty Images for Marni and H&M)

  • Macaulay Culkin

    Le petit garçon de «Maman, j'ai raté l'avion» n'aurait pas su gérer sa célébrité: l'enfant star passe par l'alcool, la drogue et se retrouve plusieurs fois devant le juge. Il décide alors d'arrêter sa carrière un moment avant de reprendre le chemin des tournages. (Photo: Ethan Miller/Getty Images)

  • Kate Moss et Pete Doherty

    Après s'être fait prendre en photo en train de prendre de la cocaïne, la top-modèle fait la manchette des journaux, perd des contrats, s'excuse et file en cure de désintoxication. Elle aurait subi la mauvaise influence de son ex-copain, le musicien britannique Pete Doherty. Kate a, depuis, fait des excuses et a suivi une cure de désintoxication, tandis que Pete semblerait bien décidé à rester le «rocker junkie» dont parlent les journaux. (Photo: Dave Hogan/Getty Images)

  • Feu Amy Winehouse

    Bien que la musicienne britannique chantait qu'elle n'ira pas «en rehab», elle a ét pourtant une habituée des cures de désintoxication. Depuis, ses démons l'ont rattrapée et elle serait décédée, le 23 juillet 2011, d'une intoxication à l'alcool. (Photo: Simone Joyner/Getty Images)

  • Feu Whitney Houston

    Décédée le 11 février 2012 d'un cocktail douteux (médicaments, alcool? L'autopsie confirmera), Whitney s'est longtemps débattue avec des problèmes d'abus de substances. Dans les années 2000, la chanteuse à la voix d'or défraye les chroniques: consommatrice régulière de cocaïne et de marijuana, elle suit plusieurs cures de désintoxication... mais subit l'influence de son ex-mari, le chanteur Bobby Brown, qui a eu affaire à la justice pour violences (dont conjugual), alcool au volant et consommation de drogue. Whitney finira par divorcer. (Photo: Samir Hussein/Getty Images)


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.