NOUVELLES
16/12/2013 10:18 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Eruption de l'Etna : l'aéroport de Catane toujours fermé

L'éruption de l'Etna, en Sicile, se poursuivait lundi, entraînant la fermeture des aéroports voisins de Catane et de Comiso, ont annoncé les autorités portuaires.

Bien que l'activité soit limitée au sommet de ce volcan, le plus élevé d'Europe, l'unité de crise a décidé de prolonger la fermeture des deux aéroports, décidée dimanche, en raison des panaches de cendres qui s'élèvent dans le ciel.

Selon la compagnie Sac qui gère l'aéroport de Catane, également en Sicile, dans le sud de l'Italie, "la direction et l'intensité du vent" montrent que les cendres présentent un risque pour les vols.

Au cours d'une nouvelle réunion de l'unité de crise à la mi-journée, la fermeture totale de l'espace aérien dans la région de Catane a été prorogée "au moins jusqu'à 15H00" (14H00 GMT).

Cinq vols ont du être annulés dans la matinée et les voyageurs détournés vers Palerme (ouest de la Sicile) ou Reggio Calabria (extrême-sud de la péninsule italienne).

Les éruptions de l'Etna, un volcan actif, sont fréquentes, mais la dernière, qui a commencé samedi, est la plus intense depuis des mois.

La lave qui a coulé sur un versant du volcan est visible de Catane et de Taormine, ville historique et station balnéaire prisée. Trois petits séismes ont été enregistrés autour du volcan dimanche.

mle/fka/ml/bds

PLUS:hp