NOUVELLES
16/12/2013 08:19 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Des CF-18 dans une vidéo controversée du Père Noël créée par le NORAD

DENVER - Les armées canadienne et américaine ont pris l'habitude de réjouir des millions d'enfants la veille de Noël avec des informations minute par minute sur les déplacements du Père Noël. Cette année, toutefois, le public se fait critique à propos de la propagande militaire que fait le site web de ce programme.

Selon un groupe de défense des enfants, une vidéo animée sur le site «NORAD tracks Santa» véhicule des valeurs militaires à la fête de Noël en montrant des avions de chasse escortant le traîneau du Père Noël.

C'est une des rares critiques qu'a essuyées cette populaire initiative du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD), qui a attiré 22,3 millions de visiteurs uniques de partout dans le monde sur le site web, l'an dernier.

L'histoire a débuté il y a deux semaines, à propos d'une vidéo de 39 secondes sur le site noradsanta.org, dans laquelle deux avions de chasse accompagnent le traîneau.

Selon un organisme de Boston, le Campaign for a Commercial Free Childhood, cela apporte une image de violence et de militarisme à une belle tradition. Sur Twitter et des blogues, des réactions des deux camps ont volé de toutes parts.

Josh Golin de l'organisme a toutefois précisé que le brouhaha avait été créé par les médias, qui l'ont averti de la vidéo alors que personne de l'organisme n'était au courant.

Un porte-parole du NORAD, le capitaine de la marine américaine Jeff Davis, a affirmé qu'il comprenait leur point de vue, mais qu'il n'était pas d'accord.

«Nous croyons fermement que c'est sécuritaire et non menaçant pour les enfants, et que ça n'a pas d'impact négatif sur les enfants. En fait, nous pensons que c'est très amusant», a-t-il déclaré.

M. Davis a d'ailleurs affirmé que les avions ne sont pas nouveaux: la NORAD a commencé à représenter ses appareils accompagnant le Père Noël et ses rennes dans les années 1960.

De plus, a-t-il précisé, les avions ne sont même pas armés: ce sont des appareils canadiens, des CF-18, avec un réservoir d'essence externe sous le fuselage qui pourrait ressembler à une bombe. Les supports sur les ailes servant à transporter des missiles sont également vides.

Le programme «Sur la piste du Père Noël» a commencé en 1955, lorsqu'un journal a mal reproduit le numéro auquel rejoindre le Père Noël. Les enfants ont donc appelé aux bureaux du CONAD, le prédécesseur du NORAD, demandant à parler au Père Noël. C'est devenu une tradition pour le commandement d'alimenter la légende en répertoriant les «déplacements» du Père Noël.

PLUS:pc