NOUVELLES
15/12/2013 07:26 EST | Actualisé 14/02/2014 05:12 EST

Visite de la ministre italienne des Affaires étrangères en Iran

La ministre italien des Affaires étrangères Emma Bonino se rendra à Téhéran les 21-22 décembre, a annoncé le ministère dimanche à Rome, soulignant qu'il s'agit d'une des rares visites d'un haut responsable européen à la république islamique.

Mme Bonino aura des "rencontres institutionnelles" lors de sa visite, a indiqué le ministère dans un communiqué, sans donner plus de détails.

L'Italie a soutenu les récentes ouvertures diplomatiques de l'Iran après l'élection du président Hassan Rohani cette année, et le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif avait rencontré Mme Bonino à Rome le mois dernier.

Ce sera la première fois en près de 10 ans qu'un ministre des Affaires étrangères italien se rend en Iran, précédé par la visite du ministre adjoint des Affaires étrangères Lapo Pistelli en août à Téhéran, peu de temps après l'investiture de Rohani.

La visite de Mme Bonino fait suite à la rencontre entre le PDG du groupe énergétique italien ENI, Paolo Scaroni et le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh, à Vienne en marge d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) début décembre.

Les deux hommes avaient discuté "de nouvelles activités potentielles de l'ENI en Iran", "sous réserve de la levée des sanctions" frappant l'économie iranienne dans le cadre du dossier nucléaire, selon M. Scaroni.

dt/fw/ros

PLUS:hp