NOUVELLES
15/12/2013 05:31 EST | Actualisé 14/02/2014 05:12 EST

Plusieurs attaques et fusillades font au moins 20 morts et 22 blessés

BAGDAD - Des tireurs se sont infiltrés dans la maison d'un employé du ministère de la Santé, dans une ville au nord de la capitale de l'Irak, et l'ont tué en compagnie de sa famille, alors que des attaques survenues un peu partout au pays ont fait un total de 20 morts, dimanche, ont annoncé des responsables.

Les attaquants ont utilisé des armes équipées de silencieux pour tuer l'employé, sa femme, leurs deux fils et une fille de 10 ans alors que la famille dormait, dimanche matin, a dit la police, avant d'ajouter que les autorités enquêtaient sur l'incident, mais n'avait ni motif, ni suspects pour l'instant.

Sadiya est située à 95 kilomètres au nord de Bagdad.

Une bombe attachée à un autobus a également tué deux passagers et en a blessé sept autres dans le quartier de Waziriya, dans le nord de la capitale. À Mossoul (nord), c'est un engin explosif artisanal qui a manqué une patrouille militaire, mais qui a tout de même fauché la vie de deux civils en plus d'en blesser quatre.

Toujours à Mossoul, un tireur a abattu Nawras al-Nuaimi, une présentatrice de télévision d'une chaîne locale, alors qu'elle marchait près de son domicile, dimanche soir, a dit la police.

Plus tard, une voiture piégée a explosé près d'un restaurant, tuant trois personnes et en blessant quatre autres dans l'est de la capitale.

Quatre personnes ont aussi perdu la vie et six personnes ont été blessées lorsqu'une autre voiture piégée a sauté dans une rue commerçante d'Husseiniya, un quartier du sud-est de Bagdad.

Les autorités, enfin, ont fait savoir que trois personnes sont mortes et huit autres ont été blessées quand une bombe adhésive attachée à leur autobus a fait explosion à Sadr City, un quartier chiite.

La violence est en hausse en Irak depuis une intervention meurtrière contre un camp de manifestants sunnites en avril. Au moins 224 personnes ont perdu la vie dans des attaques partout au pays ce mois-ci, selon un bilan de l'Associated Press.

PLUS:pc