NOUVELLES
15/12/2013 03:45 EST | Actualisé 14/02/2014 05:12 EST

Israël envisage d'acheter un "Air Force One" pour Netanyahu et Peres

Le gouvernement israélien a approuvé dimanche l'examen de l'achat d'un avion pour le Premier ministre et le président, une semaine après que Benjamin Netanyahu a décidé de ne pas assister aux funérailles de Nelson Mandela pour des raisons de coûts de transport.

"Le cabinet a approuvé aujourd'hui la création d'une commission publique pour (...) évaluer la possibilité d'acheter un avion pour les vols du Premier ministre et du président, comme c'est le cas dans de nombreux autres pays", indique le gouvernement dans un communiqué, laissant sous-entendre la possibilité d'un avion qui serait partagé entre M. Netanyahu et Shimon Peres.

"Actuellement, les avions sont affrétés auprès de compagnies commerciales, un coût qui s'élève fréquemment à des millions de shekels (centaines de milliers d'euros) par voyage", ajoute-t-il.

La semaine dernière, M. Netanyahu avait notifié les autorités sud-africaines de sa présence aux funérailles de Nelson Mandela mais avait annulé sa visite à la dernière minute en raison des frais à engager, sept millions de shekels (1,45 M EUR), pour son transport et sa sécurité sur place, selon la radio publique et le quotidien Haaretz.

Le secrétaire du gouvernement Avihai Mandelblit a indiqué dimanche que l'achat d'un avion pour MM. Netanyahu et Peres représentait une décision sage et dans l'intérêt de la sécurité de l'Etat.

"C'est un besoin pour la sécurité nationale qui servira l'Etat d'Israël au moins pour plusieurs décennies", a-t-il indiqué, cité par le gouvernement.

"L'avion du Premier ministre ne dispose pas aujourd'hui d'un équipement de communication adéquat, ce que possèdent la plupart des chefs d'Etat des pays avancés", a-t-il dit. "Le ministère des Finances a par ailleurs déjà estimé que l'achat d'un avion était économique".

M. Netanyahu a été très critiqué en raison de son train de vie, notamment après avoir exigé l'installation d'un lit double sur l'avion qui le transportait à Londres en avril pour assister aux funérailles de l'ancienne Premier ministre britannique Margaret Thatcher. L'affaire aurait coûté 127.000 dollars (98.000 EUR).

scw/vl/hj

PLUS:hp