Montréal en lumière : pleins feux sur la gastronomie

Publication: Mis à jour:
MONTREAL EN LUMIERE
PC

Pleins feux sur Montréal. C’est sous ce thème faste que se déploiera le volet gastronomique du prochain festival Montréal en lumière, qui se tiendra du 20 février au 2 mars 2014. On célèbre cette année les 15 ans de l’événement, et on promet que cette édition-anniversaire sera mémorable, avec des attractions qui souligneront à grands traits la richesse culinaire montréalaise et ses artisans.

Un comité consultatif présidé par Jean-Pierre Curtat, chef exécutif au Casino de Montréal, planchait depuis deux ans sur l’élaboration de la programmation de cette 15e mouture. C’est dire à quel point on la voulait importante et diversifiée.

«On a changé beaucoup de choses, a expliqué Jean-Pierre Curtat, qui est porte-parole de Montréal en lumière depuis deux ans, mais qui a toujours été de la fête à titre de partenaire. Avec des confrères, on a suggéré des pistes de renouveau. On souhaitait, entre autres, marier et rendre plus intime la relation qui existe entre les arts de la scène et les arts de la table. On voulait aussi laisser toute la place à la créativité des chefs et des restaurateurs, en leur demandant d’établir leurs propres activités. On avait à cœur que tout épouse la thématique Pleins feux sur Montréal

Des chefs et des artistes

Neuf séries façonnent donc l’offre complète de la portion des plaisirs de la table de Montréal en lumière. Grande nouveauté, le segment Planète Montréal s’annonce particulièrement réjouissant, alors que des artistes de tous les horizons, des sportifs et des gens d’affaires passeront une soirée complète dans un restaurant de la métropole, pour manger, faire le service ou mitonner les plats. Ce sont les propriétaires des établissements qui ont eux-mêmes transmis leurs invitations et défini le concept de ces soirées, qui s’étaleront sur toute la durée du festival. Par exemple, Johanne Blouin et Jean-Pierre Ferland feront un saut au restaurant Chez Lévêque, Patricia Paquin, Isabelle Racicot, Jessica Barker et Manuel Hurtubise s’amuseront à L’Autre Version, et Michel Barrette, France Castel, Paul Arcand et Mahée Paiement trinqueront chez Apollo. Au total, une quarantaine de têtes connues prendront part à ces rassemblements.

«On a imaginé que les cuisines et les salles à manger devenaient des scènes de théâtre, où on trouverait plein de personnalités, de Montréal ou qui ont fait rayonner notre ville, a illustré Jean-Pierre Curtat. On veut créer de belles rencontres et rendre l’expérience chaleureuse et accessible parce que, parfois, les grands restaurants peuvent sembler impressionnants.»

Formule éprouvée de Montréal en lumière, les Amitiés gourmandes sont de retour et jumelleront encore un chef international avec un cuistot d’ici, le temps d’un repas spécial. Les pairs viendront de la France, de Belgique, du Portugal et du Maroc, et les restaurants La Porte, La Chronique, Europea, Les 400 Coups, Les Cons Servent, Au Petit Extra et Le Beaver Club, pour ne nommer que ceux-là, agiront en tant qu’hôtes. Cette fois, les cuisiniers d’ici avaient le mandat d’inviter un ancien collègue, un ex-jumelage, un mentor, bref, une personne significative pour eux.

Dans la série Montréal – San Francisco, on souhaitera la bienvenue aux chefs David Barzelay, Emmanuelle Leftick, Matthew Accarrino, Shelley Lindgren et Michael Tusk, qui se démarquent tous dans cette ville des États-Unis, l’une des seules à être visitée par le guide Michelin. On goûtera ainsi des mets conçus aux réputés fourneaux d’enseignes étoilées.

Un coup de chapeau à Haïti, qui se déclinera dans plusieurs restaurants, de même qu’un clin d’œil Montréal – Laurentides complètent la programmation régulière.

Événements spéciaux

Enfin, en ce qui a trait aux événements spéciaux, ils sont encore une fois nombreux : la désormais traditionnelle Soirée découverte chefs et fromages d’ici, Le Grand repas et spectacle louisianais avec Zachary Richard et le chef Patrick Mould, un souper-spectacle où le chanteur louisianais offrira un mini-concert, à l’Astral et au Bistro Le Balmoral, La Conférence sensorielle Le goût du pain, où on démystifiera la boulangerie, l’habituelle Fête des fromages d’ici, au complexe Desjardins, et Les Laurentides au Marché Jean-Talon, des ateliers où la cuisine du terroir sera à l’honneur.

«Montréal en lumière est l’une des plus belles plateformes pour le rayonnement de Montréal et de sa restauration, a assuré Jean-Pierre Curtat. Au fil des ans, on a eu plus de 500 invités, et 99,9% de ces gens ont eu une expérience favorable. On a donc 500 ambassadeurs, des personnes critiques et respectées, qui parlent de Montréal comme d’une destination gourmande, qui en parlent avec respect et chaleur. Et, cette année encore, ce sera extraordinaire!»

Pour connaître tous les détails de la 15e édition de Montréal en lumière, on consulte le www.montrealenlumiere.com. Les billets sont déjà en vente.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Karim Ouellet à l'Astral
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Montréal en Lumière: Pleins feux sur les chefs montréalais

Jumelages bouffe-art à Montréal en lumière

La gastronomie des Laurentides "en lumière"

Montréal en vitrine