NOUVELLES
14/12/2013 09:51 EST | Actualisé 13/02/2014 05:12 EST

Marie-Michèle Gagnon se classe en 6e position au slalom géant de Saint-Moritz

SAINT-MORITZ, Suisse - La Québécoise Marie-Michèle Gagnon s'est classée en sixième place au slalom géant de Saint-Morit à la Coupe du monde de ski alpin féminin, samedi.

Avec un temps total de 1:18,42, l'athlète de Lac-Etchemin a terminé la course à 0,62 seconde de la championne, la Liechtensteinoise Tina Weirather, qui a franchi la ligne d'arrivée à 1:17,38, avec une météo très clémente et un ciel ensoleillé. Il s'agit de sa deuxième victoire en carrière en Coupe du monde, après un triomphe en super-G à Garmisch-Partenkirchen en Allemagne, en mars.

La Suédoise Kajsa Kling et l'Autrichienne Anna Fenninger sont respectivement arrivées deuxième et troisième en 1:17,69 et 1:17,77.

La skieuse de Saint-Sauveur Marie-Pier Préfontaine n'a pas complété la première manche, tandis que l'Ontarienne Larisa Yurkiw a fini 34e.

Weirather avait signé trois deuxièmes places ces derniers temps: deux fois le dernier week-end et une fois en novembre.

Sa victoire a été un beau cadeau de 57e anniversaire pour sa mère Hanni Wenzel, une double championne olympique et du classement général de la Coupe du monde.

«J'avais un colis pour elle, mais cette première place va être un plus gros cadeau», a dit Weirather, qui a enlacé sa mère à l'arrivée.

Kling, 24 ans, a continué d'impressionner. Elle n'avait pas signé de top 10 en Coupe du monde avant la descente de Lake Louise en Alberta, samedi dernier, mais elle en compte désormais trois en huit jours.

«J'ai beaucoup travaillé aux niveaux physique et mental parce que j'ai tendance à être très nerveuse, a dit Kling. Mais j'ai réussi à composer avec ça lors des départs.»

La Suissesse Lara Gut, l'une des favorites avant la course, a fini septième mais a conservé sa première place au classement général et à celui du super-G.

Weirather a récolté 100 points et se trouve maintenant deuxième au général, à 37 points de Gut.

L'Américaine Lindsey Vonn, victorieuse sur cette piste l'an dernier, a délaissé l'étape se concluant avec un slalom géant dimanche. À l'approche des Jeux de Sotchi, elle a choisi un calendrier moins chargé à la suite d'une blessure au genou.

PLUS:pc