NOUVELLES
14/12/2013 12:31 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

La famille ANC se recueille pour dire au revoir au camarade Mandela

Le cercueil de Nelson Mandela, drapé dans les couleurs de l'Afrique du Sud démocratique dont il a été le premier président, a été transféré samedi matin sur un aéroport militaire proche de Pretoria pour une cérémonie du Congrès national africain (ANC), retransmise en direct.

La dépouille du héros de la lutte contre le régime d'apartheid, qui doit effectuer son dernier voyage vers sa terre natale du Cap oriental, dans le sud du pays, avant l'enterrement dimanche, a été extraite avec précaution du corbillard, selon les images de la chaîne publique SABC2. Mandla, l'aîné masculin des petits-fils de Mandela, en complet sombre, se tenait aux côtés du défunt comme le veut la tradition.

Les plus hautes personnalités du parti que Mandela a porté au pouvoir en 1994 étaient là, ses successeurs Thabo Mbeki (1999-2008), Jacob Zuma (depuis 2009), mais aussi son épouse Graca Machel, 68 ans, et son ex-épouse Winnie Madikizela-Mandela, l'air dévasté.

La cérémonie était empreinte de gravité, de recueillement religieux et de lenteur, réservée à un aéropage de militants aux couleurs jaunes et verts de l'ANC, de militants communistes (SACP) et syndicalistes en rouge et d'anciens vétérans de la lutte contre la ségrégation raciale comme le pasteur américain Jesse Jackson.

Décédé chez lui à Johannesburg le 5 décembre à l'âge de 95 ans, entouré des siens, Nelson Mandela sera inhumé dimanche dans un caveau familial à Qunu, son village d'enfance, point d'orgue à dix jours de deuil national ponctué de nombreuses cérémonies populaires.

En trois jours, 100.000 Sud-Africains se sont inclinés devant sa dépouille exposée à Pretoria, quelques impatients ayant même débordé la police vendredi pour pouvoir poser un dernier regard sur leur héros.

clr/tj

PLUS:hp