VIDEO

Ce qu'a vraiment dit le faux interprète en langue des signes pour l'hommage à Mandela (VIDÉO)

14/12/2013 02:12 EST | Actualisé 14/12/2013 02:14 EST

C'était un imposteur. L'interprète censé traduire les discours pendant la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela ne maîtrisait en fait pas du tout la langue des signes. Démasqué suite aux protestations de représentants d'associations de sourds-muets en Afrique du Sud, Thamsanqa Jantjie a tenté de se justifier en plaidant un accès de schizophrénie lié au stress.

Mais s'il n'a pas traduit correctement les discours, qu'a-t-il vraiment dit? C'est ce qu'a voulu savoir le présentateur star américain Jimmy Kimmel. Dans une de ses émissions, il a invité un vrai interprète en langue des signes pour traduire les gesticulations de Thamsanqa Jantjie. Le professionnel s'est attardé sur deux passages et voilà ce que cela donne, du grand n'importe quoi:

"I support, basic, salutations, salutations, inside, joining in, this week, cigarette, inside, to proove, and on and on, to support, I would please, to say, from me to you, talking to you so far".

"Je soutiens, basique, salutations, salutations, à l'intérieur, se rejoindre, ce week-end, cigarette, à l'intérieur, pour prouver, sans arrêt, pour soutenir, je voudrais satisfaire, dire, de moi à toi, te parler, pour l'instant".

"Hello, welcome, so far, well, cigarette, join, briging in, different to you, [...] and I would like to pray, this offering, basically, this is fun, all of these balls, too proove, this is good, I'm sorry."

"Bonjour, bienvenue, pour l'instant, bien, cigarette, rejoint, amener, différent pour toi, [...] et je voudrais prier, ce don, en gros, c'est drôle, toutes ces couilles, pour prouver, c'est bien, je suis désolé".

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Nelson Mandela memorial at the FNB Stadium in Soweto