NOUVELLES
13/12/2013 07:17 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Will Ferrell apporte son soutien à un Américain en prison aux Emirats

L'acteur Will Ferrell a mis sa notoriété au service d'une campagne destinée à faire libérer un Américain emprisonné depuis avril aux Emirats arabes unis pour avoir mis sur YouTube une vidéo ridiculisant une partie de la jeunesse de Dubaï.

Shezzane Cassim, 29 ans, répond actuellement devant la justice de l'accusation de "mise en danger de la sécurité" des Emirats arabes unis en vertu d'une loi sur la cybercriminalité.

La prochaine audience devrait avoir lieu lundi.

Dans la vidéo parodique qui dure 19 minutes, le jeune homme, qui travaille chez PriceWaterHouseCoopers et vit aux Emirats depuis 2006, se moque des adolescents du quartier de Satwa à Dubaï qui jouent les durs tout en étant inoffensifs.

Cassim et ses amis s'initient ainsi aux techniques du "Satwa G's Combat", qui consiste notamment à correctement lancer une chaussure (un geste injurieux dans le monde arabe) contre un journal.

Dans sa vidéo mise en ligne sur le site www.freeshez.com, l'acteur comique Will Ferrell dit soutenir la campagne pour faire libérer Shezzane Cassim, car il a été "emprisonné à tort, uniquement pour avoir fait une vidéo".

Dans la même vidéo, Adam McKay, qui a réalisé le film "Présentateur vedette: la légende de Ron Burgundy" avec Will Ferrell, estime que Dubaï "ne devrait pas mettre les gens en prison pour avoir fait des vidéos bébêtes" si l'émirat souhaite être perçu "comme une destination internationale".

Le département d'Etat a dit avoir abordé le cas de Shezzane Cassim avec les autorités des Emirats.

Les Etats-Unis sont "inquiets quant à la longue incarcération" dont le jeune homme fait l'objet, a affirmé la porte-parole adjointe de la diplomatie américaine, Marie Harf.

Cassim a dû attendre cinq mois avant de connaître les raisons de son arrestation.

jkb/gde/sam

PLUS:hp