NOUVELLES
13/12/2013 12:34 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Un député indépendant se joint au Parti vert, qui obtient ainsi un second siège

OTTAWA - Le député ontarien indépendant Bruce Hyer a annoncé vendredi qu'il se joindrait au Parti vert, donnant ainsi au parti environnementaliste un second siège à la Chambre des communes.

M. Hyer, âgé de 67 ans, a été élu pour la première fois en 2008 avec le Nouveau Parti démocratique (NPD) dans la circonscription de Thunder Bay-Superior North, et réélu en 2011. Il a quitté le NPD en avril 2012, après avoir rompu la ligne du parti et voté en faveur de l'abolition du registre fédéral des armes d'épaule.

Dans un communiqué, le député a affirmé que le fait de joindre le Parti vert lui permettra de défendre les intérêts de ses électeurs sans la discipline rigide des autres partis.

«Le Parti vert est différent, a-t-il dit. En fait, c'est le seul parti fédéral qui ne fait pas qu'accepter, mais qui valorise la représentation démocratique. Le parti ne force pas et ne forcera pas ses membres à voter à l'encontre de ce que souhaitent leurs électeurs.»

La chef du Parti vert, Elizabeth May, s'est dite emballée de la venue de M. Hyer parmi ses rangs.

«J'ai hâte de travailler avec Bruce pour abattre la barrière partisane et travailler sur les enjeux qui importent le plus pour la plupart des Canadiens», a-t-elle affirmé.

Charlie Angus, porte-parole du NPD en matière d'éthique, considère quant à lui que M. Hyer brise la confiance des électeurs.

«Cette décision égoïste de Bruce Hyer manque de respect envers les électeurs de Thunder Bay-Superior North et alimente le cynisme qui a éloigné les électeurs de la politique canadienne», a soutenu M. Angus dans un communiqué de presse.

Selon lui, M. Hyer devrait démissionner et se présenter dans le cadre d'une élection partielle.

PLUS:pc