NOUVELLES
13/12/2013 10:32 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Le dossier des Pussy Riot emprisonnées sera révisé par la Cour suprême

MOSCOU - La Cour suprême de Russie a ordonné la révision du dossier de deux membres emprisonnées du groupe punk Pussy Riot, jugeant que le tribunal inférieur n'avait pas réussi à prouver leur culpabilité.

Nadezhda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Yekaterina Samutsevich ont été reconnues coupables de hooliganisme motivé par de la haine religieuse en août 2012, après une manifestation dans une cathédrale de Moscou. Elles ont été condamnées à deux ans de prison chacune. Samutsevich a vu sa peine être suspendue quelques mois plus tard.

La Cour suprême a déclaré dans un jugement publié jeudi que les tribunaux inférieurs n'ont pas tenu compte de certaines circonstances qui auraient permis d'alléger la peine des femmes.

Tolokonnikova et Alekhina devraient être libérées en mars.

PLUS:pc