Lac-Mégantic: perquisition dans les bureaux d'Irving Oil

Publication: Mis à jour:
QUEBEC EXPLOSION
Getty
Imprimer

Les bureaux de l'entreprise Irving Oil, au Nouveau-Brunswick, ont reçu la visite de Transports Canada, en lien avec le déraillement mortel de train de juillet dernier à Lac-Mégantic, a révélé le réseau anglais de Radio-Canada.

L'agence a obtenu un mandat de perquisition cette semaine pour déterminer si toutes les règles de sécurité avaient été respectées.

« Transports Canada mène son enquête dans les bureaux d'Irving Oil à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick », a déclaré vendredi à CBC un porte-parole de la ministre des Transports, Lisa Raitt.

Les règles à suivre sont établies dans la Loi sur la sécurité ferroviaire et dans Loi de 1992 sur le transport des marchandises dangereuses.

Rappelons que le pétrole brut transporté par le train qui a déraillé le 6 juillet dernier était destiné à la raffinerie de l'entreprise Irving Oil, à Saint-Jean.

Selon le Bureau de la sécurité des transports (BST), c'est au destinataire qu'incombe la responsabilité de la conformité de l'étiquetage des matières dangereuses transportées par train. Dans le cas de Lac-Mégantic, cette responsabilité incombait à Irving Oil.

En entrevue au quotidien The Globe and Mail, la ministre Raitt a indiqué qu'Ottawa désignera le pétrole brut comme matière hautement dangereuse et imposera des mesures plus strictes pour encadrer son transport par train.

Close
Explosion d'un train à Lac-Mégantic
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.