NOUVELLES
13/12/2013 05:50 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

La Bourse de Toronto termine la semaine en affichant un léger gain

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en affichant un léger gain, vendredi, alors que les acheteurs espéraient que la réunion de la Réserve fédérale des États-Unis prévue la semaine prochaine fera la lumière sur les intentions de la banque centrale en ce qui a trait à une éventuelle réduction de ses achats d'obligations.

L'indice composé S&P/TSX a terminé la séance en hausse de 11,31 points, à 13 125,70 points, tandis que le dollar canadien s'est apprécié de 0,40 cent US, à 94,38 cents US.

Les indices boursiers américains ont également enregistré des résultats sans lustre, à la suite de trois journées de pertes. La moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a gagné 15,93 points, à 15 755,36 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq augmentait de 2,57 points, à 4000,98 points, et que l'indice de référence S&P 500 reculait de 0,18 point, à 1775,32 points.

Une série de solides données économiques et l'accord budgétaire conclu à Washington ont récemment amplifié la crainte que la Fed puisse commencer à réduire ses achats obligataires dès la semaine prochaine.

Cela ne signifie pas que tout le monde soit convaincu que la banque centrale américaine est prête à passer à l'action. Nombreux sont ceux qui croient que la Fed attendra au mois de mars, alors qu'elle pourrait s'appuyer sur plus de données positives avant de décider de commencer à diminuer.

Les marchés boursiers de Toronto et de New York ont tous cédé du terrain cette semaine en raison de la spéculation sur les intentions de la Fed. Le recul hebdomadaire du TSX s'est chiffré à 1,17 pour cent, tandis que celui du Dow Jones a été de 1,65 pour cent. Le parquet torontois affiche malgré tout une croissance de 5,56 pour cent depuis le début de l'année, tandis que cette progression atteint 20,2 pour cent dans le cas du Dow.

À Toronto, le secteur de la consommation discrétionnaire a profité du meilleur gain vendredi, s'emparant de 0,55 pour cent. L'action du détaillant Reitmans (TSX:RET.A) a avancé de 28 cents à 6,24 $, tandis que celle du géant des pièces d'automobiles Magna International (TSX:MG) a pris 1,17 $ à 83,74 $.

Le groupe des titres aurifères, en baisse de 50 pour cent depuis le début de l'année, a avancé vendredi de 0,4 pour cent, le cours de l'once d'or pour livraison en février s'étant établi à 1234,60 $ US, en hausse de 9,70 $ US à la Bourse des matières premières de New York. Le titre de Barrick Gold (TSX:ABX) s'est adjugé 28 cents à 17,76 $.

Le secteur de l'énergie a légèrement progressé, de 0,05 pour cent, le cours du baril de pétrole brut léger pour livraison en janvier ayant abandonné 90 cents US à 96,60 $ US à New York.

Le secteur des métaux de base a légèrement reculé, même si le cours du cuivre a grimpé de 2 cents US à 3,31 $ US la livre à New York. L'action de First Quantum Minerals (TSX:FM) a perdu 20 cents à 17 $.

PLUS:pc