NOUVELLES
13/12/2013 05:17 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

L'A-30, achalandée mais peu connue

Un an après l'ouverture du dernier tronçon de l'autoroute 30, l'achalandage est en hausse, selon l'organisme responsable, A 30 express.

En moyenne, plus de 16 500 véhicules, dont 13 % de camions, circulent quotidiennement sur l'autoroute située sur la Rive-Sud.

Cependant, l'autoroute est assez peu connue. Selon un sondage mené auprès de 500 automobilistes, le quart d'entre eux ne connaissent pas son existence.

L'autoroute 30 est le fruit d'un partenariat public-privé et elle est opérée par Autoroute 30 Express.

« Ce que je comprends, c'est que les gens ont peut-être leurs habitudes de circulation. Ça peut-être des gens qui n'ont pas de raison de circuler dans ce secteur-là. C'est certain qu'on va faire de la promotion quand même. Il faut comprendre que pour les usagers de l'autoroute 30, il y a quand même des choses à bien comprendre du côté du mode de paiement », affirme le directeur général d'A 30 Express, Denis Léonard.

Selon notre chroniqueur à la circulation, Yves Desautels, l'autoroute 30 contribue à décongestionner la Montérégie et l'ouest de l'île de Montréal.

« On a noté nettement une fluidité dans la circulation au niveau de l'autoroute 20 entre Vaudreuil et le centre-ville de Montréal. En même temps, les ponts Mercier et Champlain surtout, nettement. Si on oublie les problèmes à Champlain, ç'a aidé beaucoup. Il y a moins de congestion sur la 15 sud l'après-midi pour le pont Champlain et le matin, la même chose pour le pont Mercier. Avant, on avait souvent des 30, 40, 50 minutes d'attente. Et ç'a vraiment diminué beaucoup », affirme Yves Desautels.

L'envers de la médaille, c'est que cette affluence accrue vers la 30 complique les choses entre la 20, l'autoroute Jean-Lesage, et la 10, surtout autour des centres commerciaux comme les Promenades Saint-Bruno ou le Dix-30.

Il pourrait y avoir une hausse des tarifs pour circuler sur l'autoroute 30 en 2014.

PLUS:rc