NOUVELLES
13/12/2013 03:57 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Irak: des hommes armés tuent 18 ouvriers d'un gazoduc

Des hommes armés ont tué vendredi 18 personnes, pour la plupart des Iraniens, qui travaillaient au nord-est de Bagdad sur un gazoduc reliant l'Iran à l'Irak, ont annoncé des officiers de police.

Quinze Iraniens et trois Irakiens ont été tués, et sept autres personnes blessées dans cette attaque près de la ville de Balad Rouz, ont ajouté ces sources.

Seize personnes ont également perdu la vie vendredi à Bagdad et ses alentours dans des attentats à la voiture piégée et des attaques menées par des hommes armés.

A Madaïn, au sud de la capitale, l'explosion d'une voiture piégée a fait six morts et 13 blessés.

A Nahrawan, près de Bagdad, une voiture piégée près d'un marché de poissons a fait quatre morts et au moins 12 blessés.

A Ramadi, à l'ouest de la capitale, un kamikaze a fait exploser un véhicule près d'un groupe de forces de l'ordre, tuant un civil et deux soldats et blessant quatre policiers et trois soldats.

A Bagdad même, des hommes armés ont abattu deux personnes, dont un employé du ministère du Commerce tandis qu'une femme a été abattue à son domicile près de la capitale.

De plus, au moins 22 détenus soupçonnés de terrorisme se sont évadés vendredi d'une prison de Bagdad après avoir tué deux gardiens. L'un des évadés a été tué et au moins 14 autres ont été repris, selon les autorités.

Les évasions sont fréquentes en Irak, où des assauts coordonnés contre deux importantes prisons près de Bagdad avaient en particulier permis à plus de 500 détenus de s'échapper le 21 juillet.

Les violences en Irak sont remontées cette année à des niveaux semblables à ceux de 2008 et du conflit civil ayant ensanglanté le pays après l'invasion menée par les Etats-Unis en 2003. Elles ont déjà fait plus de 6.350 morts depuis le début de l'année.

str/wd/cnp/faa

PLUS:hp