NOUVELLES
13/12/2013 11:43 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Coupe du monde/Grand Bornand - La Russie s'offre le relais

La Russie s'est offert sa première victoire de la saison en biathlon à l'occasion du relais masculin, coiffant sur le fil l'Allemagne, vendredi au Grand Bornand (Alpes françaises) pour la 3e étape de la Coupe du monde.

Devant son public, la France de Martin Fourcade, actuel meilleur biathlète de la planète, a dû se contenter de la 6e place, en retrait physiquement et dans les tirs.

Les Allemands ont longtemps cru à la victoire, qui aurait permis de signer un joli doublé, après le succès de leurs homologues féminines jeudi en ouverture du rendez-vous.

L'Allemagne a ainsi pris la tête dès le premier relais d'Erik Lesser, gérant ensuite son avantage pour se présenter au dernier relais avec une vingtaine de secondes d'avance sur l'Autriche et la Russie.

Mais c'était sans compter avec le dernier tir de la course, et la pugnacité du Russe Anton Shipulin, qui allait finalement profiter d'une erreur au tir de Simon Schempp, lors du dernier passage face aux cibles, pour recoller au leader.

Le mano à mano se terminait par un sprint magistral dont Shipulin sortait vainqueur, pour décrocher le premier succès russe de la saison, toutes compétitions confondues.

"Je sentais qu'il m'en restait un peu en réserve, et j'ai économisé en vue du finish", a expliqué Shipulin.

"Je suis si heureux de ressentir ce sentiment à nouveau", a avoué Ivan Tcherezov, le premier relayeur russe, qui a failli connaître une fin de carrière anticipée après un accident de roller ski en octobre 2011. "Quelques années plus tard, être au départ et entendre la foule vous soutenir... j'ai attendu ça si longtemps", a-t-il ajouté.

L'Autriche complète le podium, devant la Suède et la Norvège, ces trois nations arrivant une trentaine de secondes derrière le duo de tête.

Samedi, avec le sprint, et dimanche en poursuite, le stadium Sylvie Becaert devrait faire le plein (7.500 spectateurs chaque jour) pour les épreuves individuelles.

L'épreuve du Grand Bornand est la première Coupe du monde de biathlon jamais organisée en France.

Les spectateurs espèrent donc assister à une belle course des Français, au premier rang desquels Martin Fourcade, leader de la Coupe du monde.

Mais à l'image de l'ensemble de l'équipe de France, le double vainqueur de la Coupe du monde et quintuple champion du monde apparaît émoussé après trois semaines de compétitions.

"Après un mois au charbon, il y a un peu de fatigue et on ne peut pas toujours être à 100%", a-t-il commenté vendredi à l'issue du relais.

fbr/jgu

PLUS:hp