NOUVELLES
13/12/2013 09:51 EST | Actualisé 12/02/2014 05:12 EST

Beyoncé cause la surprise en lançant son cinquième album sur iTunes

NEW YORK, États-Unis - Beyoncé a lancé un album de manière peu conventionnelle: elle a annoncé qu'elle offrirait un nouveau disque le jour même où elle le rendait disponible.

La chanteuse a lancé «Beyoncé», exclusivement sur iTunes, tôt vendredi. Elle s'est ainsi inspirée de la façon dont Jay Z avait lancé «Magna Carta Holy Grail» plus tôt cette année: par le biais d'une entente avec Samsung, il avait offert l'album quelques jours avant sa sortie officielle au million d'utilisateurs de téléphones Galaxy.

Le cinquième album de la chanteuse propose 14 chansons et 17 vidéos. On y retrouve des collaborations avec Jay Z, Drake et Frank Ocean. La dernière pièce, «Blue», met en vedette sa fille, Blue Ivy.

Justin Timberlake a coécrit les pièces «Rocket» et «Partition». Pharrell, Timbaland, Ryan Tedder, Miguel et Sia ont aussi coécrits des chansons.

L'album a suscité toute une frénésie sur les réseaux sociaux, alors que les fans parlaient de sa sortie tôt vendredi matin. Les données de Twitter indiquent que Beyoncé avait été mentionnée quelque 500 000 fois après l'annonce de la sortie de l'album. Diddy, Alicia Keys et Demi Lovato font partie des célébrités qui en ont fait mention.

Billboard a indiqué vendredi que «Beyoncé» trônera sans aucun doute au sommet de ses palmarès la semaine prochaine.

«Nos premières données indiquent qu'il se dirige vers une entrée en première place au palmarès Billboard 200, même s'il n'aurait été disponible que trois jours», a déclaré l'éditeur de Billboard, Bill Werde. Billboard termine ses semaines les dimanches, et les albums sont généralement lancés les lundis ou mardis.

Vendredi après-midi, les deux versions de «Beyoncé» se classaient aux première et deuxième positions du palmarès d'albums d'iTunes.

En plus de Beyoncé et Jay Z, d'autres grands noms de la musique pop ont lancé des albums de manière non traditionnelle récemment. Pour son album «Red», l'an dernier, Taylor Swift avait conclu des partenariats avec Target, Walgreens et Papa John's. Lady Gaga a quant à elle vendu 440 000 copies de son album «Born This Way» pour 99 cents sur Amazon, où il avait été mis en vente pendant deux jours en 2011. L'album s'était finalement écoulé en 1,1 million d'exemplaires à sa première semaine.

Bill Werde croit que la façon dont Beyoncé a choisi de lancer son album «reflète un changement dans l'industrie de la musique».

«Je crois que ce que ça démontre, c'est cette nouvelle capacité qu'ont les artistes de parler directement aux fans, a-t-il expliqué. L'une des choses les plus impressionnantes au sujet de ce lancement par Beyoncé est le fait qu'elle contrôle la conversation qui l'entoure, d'une certaine façon. Elle contrôle l'expérience initiale qu'ont ses fans, de sorte qu'il n'est pas question de ce que les critiques disent, elle n'a pas à expliquer sa musique, elle ne fait que dire: "Hé, j'ai créé cette musique pour vous, des vidéos, des chansons, et vous aurez la joie de pouvoir former votre propre opinion sur l'oeuvre, telle que je voulais qu'elle soit présentée.»

Beyoncé décrit son disque comme étant «un album visuel». Elle a tourné certaines des vidéos à Paris, New York, Sydney, Rio de Janeiro et Houston, où elle habite.

Par communiqué, Beyoncé a indiqué qu'elle «ne voulait pas diffuser sa musique de la façon dont (elle l'a fait) dans le passé».

«J'en ai assez de cela. Je crois que je suis capable de parler directement à mes fans. Il y a tellement de choses qui viennent s'insérer entre l'artiste, la musique et les fans. »

La chanteuse a dit souhaiter que sa musique soit offerte directement à ses fans dès qu'elle est prête.

Le dernier album de Beyoncé, «4», était paru en 2011.

«Beyoncé» sera disponible en magasin «à temps pour les Fêtes», selon le représentant de l'artiste.

PLUS:pc