NOUVELLES
12/12/2013 04:44 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

Une araignée tropicale dans une caisse de bananes

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) se penche sur le cas d'une araignée tropicale trouvée dans une caisse de bananes provenant d'Amérique centrale.

Un employé, qui en fait la découverte, a réussi à l'attraper avant de la remettre aux agents du ministère.

Si les spécialistes du MAPAQ ne se sont pas encore prononcés sur l'espèce de cette araignée, les employés de la chaîne d'épicerie IGA Reid et Gadoua en Montérégie, où l'animal a été trouvé, pensent qu'il s'agit d'une Phoneutria nigriventer, plus connue sous le nom d'« araignée du bananier » ou « araignée banane », l'une des plus dangereuses, potentiellement mortelle.

L'araignée du bananier peut mesurer plusieurs centimètres et son venin renferme un puissant neurotoxique et des toxines qui peuvent entraîner de graves paralysies, de même que des érections longues et douloureuses.

Selon une publication du gouvernement du Canada destinée aux voyageurs qui traite de Phoneutria nigriventer, son « envenimation peut être très grave sous les tropiques, mais elle est bénigne sous les climats plus froids ».

En juillet 2012, une résidente de Lac-Mégantic avait trouvé une veuve noire dans des raisins.

Selon le MAPAQ, il n'est pas rare de trouver ce type de visiteuse indésirable dans les fruits importés. Il y a en moyenne cinq cas par année au Québec. Le MAPAQ recommande de tuer l'insecte plutôt que de tenter de le capturer.

D'après les informations de Thomas Gerbet

PLUS:rc