NOUVELLES
12/12/2013 12:04 EST

Tumeur cérébrale chez l'enfant: percée importante

Ingram Publishing via Getty Images

Un nouveau modèle de croissance d'une tumeur cérébrale rencontrée chez les enfants a été développé par des chercheurs canadiens des universités McGill et de Toronto.

Cette percée laisse à penser que des traitements plus efficaces d'une tumeur connue sous le nom de tumeur embryonnaire avec rosettes pluristratifiées (ETMR) pourront être mis au point.

Ces tumeurs particulièrement agressives et mortelles apparaissent uniquement chez les enfants de moins de quatre ans.

Les présents travaux publiés dans la revue Nature Genetics jettent donc un nouvel éclairage sur le processus complexe en jeu aux premiers stades de développement du cerveau. Ils permettent aussi de cibler de nouvelles pistes de recherche concernant l'ETMR.

« Il s'agit d'une maladie extrêmement agressive dont le pronostic est peu favorable; il est urgent de trouver des traitements plus efficaces pour ces enfants, et cette étude, parce qu'elle nous permet de mieux comprendre comment se développe la tumeur, nous permet de nous rapprocher de notre cible. » — Pre Nada Jabado, Université McGill

La médecine avait déjà établi que des formes de l'enzyme DNMT3B sont présentes dans certains types de leucémie et de cancer du sein et sont associées à un pronostic peu favorable.

Les oncologues ont constaté que, chez les patients ayant une ETMR, l'enzyme était présente en très grande quantité, et cela, à un stade du développement où elle devrait être complètement absente.

Cette constatation semble indiquer que l'enzyme DNMT3B pourrait être une cible appropriée d'éventuelles thérapies destinées à combattre la tumeur.

En outre, des anomalies dans la production de l'enzyme DNMT3B avaient déjà été associées à divers problèmes cognitifs.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les aliments qui limitent les risques de cancer