NOUVELLES
12/12/2013 05:20 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Mondial-2014 - Le stade de Cuiaba testé dans la "deuxième moitié de février"

Le stade de Cuiaba, qui devait être inauguré en janvier en vue du Mondial-2014 selon le ministère brésilien des Sports, sera testé dans la "deuxième moitié de février", a indiqué jeudi le secrétaire de l'Etat du Mato Grosso, Mauricio Guimaraes.

"Pour le stade en lui-même, il faut attendre la deuxième moitié de février pour qu'il soit testé, a expliqué le secrétaire de cet Etat du centre-ouest du Brésil lors d'une rencontre avec des journalistes. Bien sûr, nous voulions finir avant le 31 décembre (date initialement choisie par la Fifa pour livrer les stades, aujourd'hui caduque), mais ce report en février n'aura pas d'impact sur la Coupe du monde".

"Pour ce qui est des chantiers dans la ville, notre objectif est d'être prêts en juin pour notre premier match du Mondial. Dans cette optique, les travaux de l'aéroport seront finis milieu avril", a ajouté M. Guimaraes.

Sur les six stades qui étaient encore en travaux pour le Mondial, quatre (Natal, Porto Alegre, Manaus et Cuiaba) devaient être inaugurés en janvier, avait indiqué début décembre le ministère brésilien des Sports.

Mais, à la même période, le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, avait confié devant la presse que l'instance internationale du football se posait "quelques questions" sur le stade de Cuiaba.

60 jours pour que la pelouse soit prête

Comparé à Natal et Manaus, stades qui ont confirmé des inaugurations avec événement test en janvier, Cuiaba paraît effectivement bien en retard, puisque les sièges ne sont pas encore installés, la pelouse tenant pour l'heure plus d'un champ de labour que d'un terrain de foot.

"Ca prendra 60 jours pour que la pelouse soit prête", a admis l'ingénieur-manager du stade de Cuiaba Joao Paulo Curvo.

En dehors de Cuiaba, deux autres stades posent problème. Curitiba, qui rencontre des problèmes de financement, devrait être prêt "fin février", avaient précisé la Fifa et les autorités du pays début décembre.

Le stade qui pose le plus de soucis est celui de Sao Paulo, où doit se tenir le match d'ouverture Brésil-Croatie le 12 juin, car l'enceinte a été endommagée par un accident de grue qui a également causé la mort de deux ouvriers.

L'événement test, qui correspond à l'inauguration officielle, à Sao Paulo est prévu mi-avril, selon la Fifa.

pgr/pel

PLUS:hp