NOUVELLES
12/12/2013 05:25 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

L'ex-femme de Mandela décrit ses derniers moments de vie

ASSOCIATED PRESS
Former South African President Nelson Mandela, seen at the 7th annual Mandela lecture in Johannesburg, Saturday July 11, 2009. In his lecture to mark Mandela's June 18th., 91st birthday, fellow Nobel Peace Prize Laureate. Muhammad Yunus, unseen, said the global economic crisis can be an opportunity for positive social change. (AP Photo)

LONDRES - Winnie Madikizela-Mandela s'estime «très choyée» d'avoir été présente aux côtés de son ex-mari au moment de sa mort, racontant comment elle était restée assise à côté de son lit jusqu'à son dernier souffle.

Elle a accordé une entrevue à la chaîne de télévision britannique ITV au sujet de la disparition du héros sud-africain, affirmant que «personne n'est préparé à la mort» et décrivant le «lourd sentiment» entourant son décès.

«Je me suis approchée de lui et j'ai noté qu'il respirait vraiment lentement. Je le tenais en tentant de sentir sa température corporelle et il était froid. Puis il a pris sa dernière inspiration et il s'est assoupi. Il était parti», a-t-elle raconté dans l'entrevue diffusée jeudi.

Elle a déclaré à ITV que le moment le plus difficile de la dernière semaine était survenu quand des militaires sont venus récupérer le corps de l'ancien président. C'est alors qu'elle a réalisé qu'«il quittait la maison pour toujours».

Winnie Madikizela-Mandela a aussi décrit sa douleur de le voir exposé en chapelle ardente. «Il est très difficile pour la famille de le partager même après sa mort, après l'avoir partagé avec le monde entier et le pays quand il était vivant», a-t-elle dit.

«Il ne nous appartient toujours pas, nous la famille. Il appartient encore au monde entier et nous devons partager.»

Soulignant les sacrifices que son ex-mari et elle ont faits au fil des ans et le peu de temps qu'elle a passé avec lui à l'époque où ils étaient mariés, Winnie Mandela a affirmé qu'elle serait prête à refaire la même chose «encore 100 fois».

«Il n'y a pas de plus grande récompense que celle que nous avons eue tous les deux avec une Afrique du Sud libérée», a-t-elle affirmé.

Nelson Mandela: une vie en photos et en vidéos

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.