NOUVELLES
12/12/2013 01:52 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

L'Iran libère deux parapentistes slovaques arrêtés en mai pour espionnage (agence)

Le Premier ministre slovaque Robert Fico, arrivé à Téhéran jeudi à la mi-journée, a pu rencontrer les deux derniers des huit parapentistes slovaques arrêtés en mai et accusés d'espionnage, qui avaient été libérés la veille par Téhéran.

"Le Premier ministre Robert Fico et le ministre des Affaires étrangères Miroslav Lajcak ont achevé leurs négociations avec le 1er vice-président iranien Es-hagh Jahanguiri et ont pu rencontrer les deux parapentistes à l'ambassade de Slovaquie à Téhéran", selon un communiqué du bureau du Premier ministre slovaque, qui ne précise pas à quelle date les deux parapentistes pourront quitter l'Iran.

"L'Iran désire développer ses relations avec l'Europe, notamment avec la Slovaquie, dans tous les domaines", a déclaré M. Jahanguiri lors d'un entretien avec M. Fico, selon le site de la présidence de la République.

La libération des deux ressortissants slovaques avait été annoncée par l'agence officielle Irna.

"Deux ressortissants slovaques qui avaient été arrêtés pour violation des lois de la République islamique d'Iran ont été libérés (mercredi) et remis à leur ambassade", avait rapporté Irna.

Téhéran avait libéré les six autres Slovaques en septembre dernier.

Jeudi à la mi-journée, Irna avait annoncé la visite de M. Fico à Téhéran.

L'Iran avait arrêté en mai neuf personnes, un Iranien et huit Slovaques, soupçonnés d'être des espions et d'avoir pris des photos de zones interdites dans la province d'Ispahan. Dans cette région, située à environ 330 kilomètres au sud de Téhéran, se trouvent plusieurs installations nucléaires et notamment l'usine d'enrichissement d'uranium de Natanz.

Il leur était également reproché d'avoir introduit des équipements interdits en Iran, comme des talkies-walkies.

sgh/cco/faa

PLUS:hp