NOUVELLES
12/12/2013 04:12 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

Indonésie: la police met en garde contre des attentats à Noël

La police indonésienne a mis en garde jeudi contre la possibilité d'attentats qui pourraient viser la minorité chrétienne lors des célébrations de Noël.

"Les terroristes ont des cellules partout et sont actifs", a assuré le directeur national de la police, Sutarman, disant avoir des éléments prouvant que des islamistes pourraient se préparer à des actions.

Sutarman (un seul nom) n'a pas donné plus de précisions mais, interrogé sur les cibles possibles, il a ajouté que les attentats pourraient être menés en liaison avec les célébrations de Noël par la minorité chrétienne, qui représente environ 9% des 250 millions d'Indonésiens.

La police émet chaque année des mises en garde à l'approche de Noël mais elles sont normalement moins spécifiques.

L'Indonésie, pays musulman le plus peuplé de la planète, a été précipité dans sa propre "guerre contre le terrorisme" par les attentats de Bali en 2002 (202 morts).

Mais l'archipel n'a pas connu d'attentats majeurs depuis ceux qui ont fait neuf morts en juillet 2009 dans des hôtels de luxe à Jakarta. Les actes terroristes, qui auparavant visaient des étrangers, ont dorénavant des cibles indonésiennes, en particulier la police.

Le dernier attentat à avoir touché un lieu de culte chrétien date d'avril 2011 quand un kamikaze s'est fait exploser sur le parvis d'un temple protestant, ne tuant que lui-même.

Mais la communauté chrétienne fait de plus en plus souvent l'objet de protestations d'islamistes qui ont pu entraîner la destruction d'églises par les autorités.

A chaque Noël, des radicaux tentent de perturber les services religieux, jetant par exemple des sacs remplis d'urine aux fidèles.

str-prm/sr/lv/ros

PLUS:hp