NOUVELLES
12/12/2013 11:37 EST | Actualisé 11/02/2014 05:12 EST

Exécution de l'oncle du dirigeant nord-coréen: Séoul exprime sa "profonde inquiétude"

La Corée du Sud a fait part vendredi de sa "profonde inquiétude", après l'annonce de l'exécution de l'oncle du dirigeant nord-coréen, numéro deux officieux du pays.

"Le gouvernement a de profondes inquiétudes à propos de développements récents en Corée du Nord et suit de très près la situation", a déclaré dans un communiqué le ministère de l'Unification, chargé des relations entre les deux voisins et frères ennemis.

La Corée du Sud sera pleinement préparée à "toutes les possibilités dans l'avenir", tout en travaillant étroitement avec ses alliés, a ajouté le communiqué.

L'agence de presse nord-coréenne KCNA a annoncé tôt vendredi matin l'exécution, la veille, de Jang Song-Thaek, 67 ans, oncle influent du jeune dirigeant Kim Jong-Un.

Accusé d'être "un traitre à la nation", Jang avait peu auparavant été condamné à mort par un tribunal militaire spécial. Le régime accuse notamment Jang Song-Thaek d'avoir trahi Kim Jong-Un et le père de ce dernier, Kim Jong-Il, qui avait dirigé le pays de 1994 jusqu'à sa mort en 2011.

lim/fmp/tj

PLUS:hp