NOUVELLES

Manifs en Ukraine: Harper estime «excessif» le recours à la force par la police

11/12/2013 03:38 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

OTTAWA - Le premier ministre Stephen Harper est très préoccupé par la crise politique qui secoue actuellement l'Ukraine.

Dans un communiqué publié mercredi matin, M. Harper a qualifié d'«antidémocratique et excessive» la décision du gouvernement ukrainien de lancer la police anti-émeute contre des manifestants pacifiques à Kiev.

Le premier ministre a fait ces commentaires alors que les manifestants et des milliers de policiers étaient toujours présents, mercredi, sur la place de l'Indépendance, dans la capitale ukrainienne, après une nuit d'affrontements qui a fait plusieurs blessés.

Le mouvement de contestation a commencé le mois dernier lorsque le président Viktor Ianoukovitch a refusé de signer une entente qui aurait permis à l'ancienne république soviétique de renforcer ses liens économiques avec l'Union européenne.

M. Harper a affirmé que le Canada et la communauté internationale attendaient des autorités ukrainiennes qu'elles respectent et protègent les droits de leurs citoyens, dont celui d'exprimer librement leurs opinions.

Le premier ministre, qui se trouvait mercredi à Pretoria afin de rendre un dernier hommage à l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, a également prévenu que le Canada et ses alliés qui partagent son point de vue surveilleraient de près les développements en Ukraine et considéreraient toutes les options à leur disposition.

«Le Canada se tient aux côtés de la population ukrainienne en cette période difficile, et il continuera de s'opposer vigoureusement à toute mesure visant à réprimer ses droits et libertés», a soutenu Stephen Harper dans un communiqué publié la nuit dernière.

PLUS:pc