NOUVELLES

L'appel de la Couronne rejeté dans le dossier de Linda Lavoie

11/12/2013 12:52 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

La demande d'appel de la Couronne est rejetée dans le dossier de Linda Lavoie, cette ex-prostituée de 49 ans emprisonnée pour avoir assassiné un client, Damien Roberge, en mars 2010, dans le quartier Saint-Roch.

La Couronne voulait porter en appel non pas la peine globale de sept ans qui lui a été imposée, mais plutôt la façon dont le juge Richard Grenier a calculé sa détention provisoire.

Linda Lavoie a passé trois ans et demi derrière les barreaux à la suite de son arrestation, avant d'être déclarée coupable par un jury de l'homicide involontaire de Damien Roberge, en mai dernier.

Le juge a calculé la détention provisoire à temps et demi notamment parce que l'accusée était disposée à plaider coupable à un homicide involontaire dès le départ. En soustrayant la détention provisoire à la peine de sept ans, il restait deux ans moins un jour à purger à l'ex-prostituée, ce qui lui a permis d'éviter l'emprisonnement dans une prison fédérale.

La Cour d'appel s'est montrée peu ouverte aux arguments de la procureure de la Couronne, Me Sonia Lapointe. L'avocat de Linda Lavoie, Me Réjean Lavoie, n'a pas eu à plaider.

Les trois juges de la Cour d'appel ont rejeté la demande de la Couronne sur le banc.

PLUS:rc