NOUVELLES

La maison de Desmond Tutu cambriolée pendant qu'il rendait hommage à Mandela

11/12/2013 06:49 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

JOHANNESBURG - La résidence de Desmond Tutu a été cambriolée alors que l'ancien archevêque anglican participait à la cérémonie en hommage à Nelson Mandela, a annoncé la police, mercredi. C'est la troisième fois au cours des dernières années que des voleurs prennent la demeure de M. Tutu pour cible.

Les cambrioleurs ont pénétré dans la maison de Cape Town de l'archevêque à la retraite mardi après la tombée de la nuit, soit le même jour où le lauréat du prix Nobel de la paix a pris la parole lors du service commémoratif de M. Mandela à Johannesburg.

Aucune arrestation n'a été effectuée jusqu'à présent, ont indiqué les autorités dans un communiqué. Elles n'ont fourni aucun autre détail, se contentant de dire que l'enquête suivait son cours.

Le porte-parole de Desmond Tutu, Roger Friedman, a confirmé le vol. Il a précisé que M. Tutu et sa femme, Leah, n'avaient pas encore été en mesure de déterminer quels objets avaient été dérobés.

L'archevêque, maintenant âgé de 82 ans, a milité contre l'apartheid en Afrique du Sud et était un ami proche de Nelson Mandela, qui est décédé le 5 décembre à l'âge de 95 ans.

Desmond Tutu a présidé la commission sud-africaine de la vérité et de la réconciliation, dont la mission était de révéler au grand jour les horreurs de l'apartheid et d'aider le pays à se remettre de son violent passé.

Les cambriolages sont fréquents en Afrique du Sud, où plusieurs résidences sont munies de fenêtres avec grillages de sécurité et de clôtures électriques.

En août, des voleurs étaient entrés par infraction dans la demeure de M. Tutu à Cape Town alors que ce dernier et son épouse dormaient. Le couple n'avait pas été blessé. En 2007, des cambrioleurs avaient pénétré dans sa maison du quartier de Soweto, à Johannesburg, et avaient notamment volé sa médaille du prix Nobel. Le précieux objet avait plus tard été retrouvé par la police.

PLUS:pc