NOUVELLES

La Bourse de Toronto a dégringolé de près de 200 points à cause de la Fed

11/12/2013 05:23 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a dégringolé de près de 200 points mercredi, alors que les investisseurs demeuraient concentrés sur la possibilité que la Réserve fédérale des États-Unis commence dès la semaine prochaine à réduire ses mesures de relance de l'économie.

L'indice composé S&P/TSX a perdu 190,59 points, à 13 133,42 points, tiré vers le bas par le recul du prix du pétrole et les résultats trimestriels de la plus vieille société au Canada, qui se sont avérés inférieurs aux attentes des analystes.

La Compagnie de la Baie d'Hudson (TSX:HBC) a affiché une perte nette pour son plus récent trimestre, essentiellement en raison des coûts liés à son acquisition de Saks, le mois dernier. Même si le grand détaillant a réalisé un bénéfice après exclusion des éléments non récurrents, celui-ci était en deçà des prévisions des analystes. Son action a chuté de 1,19 $, soit six pour cent, pour clôturer à 18,80 $.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,09 cent US à 94,40 cents US.

Les marchés américains ont également retraité, la moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles ayant perdu 129,60 points à 15 843,53 points, le milieu s'attendant de plus en plus à ce qu'une série de solides données économiques incite la Fed à commencer à réduire ses achats d'obligations, qui s'élèvent actuellement à 85 milliards $ US par mois. La Fed tiendra sa prochaine réunion sur les taux d'intérêt la semaine prochaine.

L'indice composé du Nasdaq a baissé de 56,68 points, à 4003,81 points, tandis que l'indice de référence S&P 500 reculait de 20,40 points, à 1782,22 points.

Le secteur de l'or a dominé les pertes à Toronto, avec une glissade d'environ 3,7 pour cent. Ce segment a chuté de 50 pour cent depuis le début de l'année. Le cours de l'once d'or pour livraison en février s'est établi à 1257,20 $ US, en baisse de 3,90 $ US, à la Bourse des matières premières de New York.

L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a effacé 62 cents à 17,29 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a rendu 66 cents à 22,42 $.

Le groupe industriel du parquet torontois a reculé de 1,84 pour cent. L'action du Canadien National (TSX:CNR) a cédé 1,90 $ à 57,65 $ même si le transporteur ferroviaire a indiqué s'attendre à une croissance de plus de 10 pour cent de son bénéfice en 2014, grâce à la reprise économique.

Le secteur de l'énergie a retraité de 1,64 pour cent, le cours du baril de pétrole brut léger pour livraison en janvier s'est établi à 97,44 $ US à New York, en baisse de 1,07 $ US. Le titre de Cenovus (TSX:CVE) a perdu 99 cents à 30,20 $.

Le prix du cuivre s'est adjugé 3 cents US à 3,29 $ US la livre à New York, ce qui n'a pas empêché le secteur torontois des métaux de base de perdre 2,16 pour cent. L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a abandonné 88 cents à 24,67 $.

Le groupe des télécommunications a échappé 1,19 pour cent, tandis que celui de la finance a rendu 1,16 pour cent.

PLUS:pc